Bioaddict



Quels arbres planter pour avoir un beau jardin d'automne et d'hiver ?

Publié Le 2 Décembre 2017 à 18h15
 
Les beaux jours sont passés et avec eux la beauté des jardins et celle de leurs floraisons...nous voilà bientôt en hiver ! Mais ne soyons pas tristes. L'automne et les mois d'hiver ont aussi leurs charmes... si nous savons les organiser par de judicieuses plantations. Elles composeront dans notre jardin un véritable tableau qui ravira notre vue !
1/5
Le début de l'automne est une excellente...
Le début de l'automne est une excellente période pour se lancer dans la plantation de bruyères. Elles illumineront nos jardins hivernaux et nos jardinières jusqu'au printemps et profiteront d'une plantation et d'une installation progressive hors gel. Pour s'épanouir et s'étaler, la bruyère a besoin de 30 cm de libre tout autour d'elle. Dans un pot, elle doit pouvoir puiser ses éléments nutritifs dans un sol de minimum 20 cm de profondeur.

 

Comment aménager par exemple un fond de parc ou de jardin particulièrement esthétique ? Pour cette réalisation, quelles associations harmonieuses de couleurs, quelles espèces d'arbres, de plantes choisir, quelle disposition adopter ?

Nous y avons réfléchi pour vous et vous proposons le fruit de cette réflexion. Elle concerne plus particulièrement un climat et des terres qui sont ceux du nord de la Loire. Les plantations sont à faire dès maintenant jusqu'aux grandes gelées.

Conseils généraux

Pour des décorations automnales et hivernales optimales, il va falloir varier des essences à bois décoratifs, des essences à feuillages persistants colorés, des floraisons hivernales et puis jouer beaucoup avec des conifères et des graminées comme les carex à feuilles persistantes, variétés jaunes, vertes, dorées, des variétés blanches. Et puis on peut ajouter d'autres graminées, qui sèchent l'hiver mais sont très décoratives : les roseaux de Chine. Ces graminées sont de taille moyenne. La disposition des plantations sera faite sur trois plans : plantes basses au premier plan, des arbustes au second plan, des arbustes de grande taille en arrière plan.

Quelles plantes basses à floraison hivernale choisir ?

Toutes les bruyères en blanc, rose et rouge qui fleurissent quelque soit la température, sont bienvenues.

Les hellébores ou roses de Noël à fleurs blanches seront parfaitement mises en valeur par leur proximité.

Des plantes basses à feuillage persistant que sont les fusains nains, variétés tapissantes argentée ou dorée assureront la note précieuse.

Un mariage très réussi sera assuré par des conifères nains qui comprennent de nombreuses variétés à feuillages bleu, doré ou cuivré.

Quels arbustes plus hauts à mettre en second plan dans ces massifs ?

On a choisi des cornouillers de taille moyenne à bois jaune ou rouge ou orange dont les feuillages caducs peuvent être également décoratifs en été.

Il faut choisir aussi entre les nombreuses variétés d'Oranger du Mexique, qui malgré son nom, ne craint pas le gel. Nous avons privilégié les belles variétés à feuillage vert ou doré très luisant.

Toujours en plantes de second plan, les photinias compacts au très beau feuillage rouge très prononcé ajouteront de la chaleur au tableau.

L'harmonie sera parfaite avec le feuillage bicolore jaune et vert des elaeagnus et l'ensemble des fusains japonais, variétés verte, dorée et blanche.

Quels arbustes de plus grande taille à mettre en arrière plan ?

Il est souhaitable de privilégier les conifères de plus grande taille qui restent très décoratifs tout l'hiver. Il y a un large choix au niveau des pins, des cyprès... On peut mélanger ces conifères avec des bouleaux qui peuvent atteindre 6 à 8 mètres voire plus. Le magnifique ginkgo biloba, arbre aux quarante écus, outre qu'il est non gélif, vous enchantera par sa couleur dorée.

Pour parachever l'esthétique du massif, il faut pailler le sol avec des écorces de pin qui ont un aspect brun, terre de sienne. Outre le fait qu'ils protègent la terre, ils assurent un bel effet esthétique qui complète le tableau.

Jardiniers artistes à vos choix et votre courage pour réaliser votre tableau !

Jeannine Czech. Article écrit avec les judicieux conseils de Pascal Houillez chez Botanic