Bioaddict



Réchauffement climatique : pluie de records de chaleur en 2009


Sommaire
1 - Tous les pays sont touchés
2 - De graves sécheresses partout dans le monde
3 - Pas de quoi s'affoler ?
4 - Il est préférable de se tromper
Publié Le 16 Avril 2010 à 08h40
 

La Chine a connu la pire sécheresse des 50 dernières années.

En Inde, la faiblesse de la mousson s'est traduite par une grave sécheresse qui a sévi dans 40% des districts

En Afrique de l'Est, la sécheresse a entraîné des pénuries alimentaires massives.

Au Kenya, elle a eu de graves conséquences pour le bétail, et la production de maïs a diminué de 40%.

Le Mexique a connu en septembre une sécheresse "grave à exceptionnelle", tandis qu'aux États-Unis d'Amérique, ce sont surtout les régions de l'ouest qui ont souffert de la "sécheresse modérée à exceptionnelle" qui sévissait à la fin du mois d'octobre.

Dans le centre de l'Argentine, la sécheresse a eu des conséquences très graves pour l'agriculture, l'élevage et les ressources en eau. Combinée à des températures très élevées, elle a atteint son pic à la fin du mois d'octobre.

En Australie, dans les grandes régions agricoles du bassin du Murray-Darling et du sud-ouest de l'Australie-Occidentale, la pluviosité a été généralement inférieure à la normale. Cela fait maintenant neuf ans que la sécheresse sévit dans le bassin du Murray-Darling.

Recul spectaculaire de la Banquise de l'Arctique

L'étendue de la banquise de l'Arctique accuse depuis au moins 30 ans un recul spectaculaire, qui atteint son paroxysme en été, pendant la saison de la fonte des glaces.

En 2009, la superficie minimale était de 5,1 millions de km2 contre 4,3 millions de km2 en 2007, année record, et 4,67millions de km2 en 2008, ce qui classe la banquise de l'Arctique cette année au troisième rang des moins étendues depuis le début des observations par satellite, en 1979.