Bioaddict



bad news

Réfugiés climatiques : les mouvements de population s'accélèrent

Publié Le 10 Mars 2010 à 12h20
 
20 millions de réfugiés climatiques en 2008, un milliard en 2050 ?!

La Banque Mondiale, dans son "Rapport sur le développement dans le monde 2010 : développement et changement climatique ", prévoit que le réchauffement climatique entraine un nombre considérable de réfugiés du fait d'une baisse de la productivité agricole des pays africains et du sud de l'Asie. Nicholas Stern, titulaire de la Chaire " Développement durable " du Collège de France, l'estime à des centaines de millions. L'ONG " Christian Aid " l'évalue à 1 milliard.

Robert B. Zoellick, Président du Groupe de la Banque mondiale, précise : "En même temps que la planète se réchauffe, le régime des précipitations se modifie et des phénomènes extrêmes tels que sécheresses, inondations et incendies de forêts deviennent plus fréquents. Dans des zones côtières densément peuplées et dans des États insulaires, des millions de personnes seront chassées de leurs habitations par la montée des eaux. Les populations pauvres d'Afrique, d'Asie et d'autres parties du monde sont confrontées à la perspective de récoltes désastreuses, d'une baisse de la productivité agricole, et d'une recrudescence de la faim, de la malnutrition et de la maladie.(...) Les pays en développement seront frappés de plein fouet par les effets du changement climatique, alors même qu'ils s'efforcent de vaincre la pauvreté et de promouvoir leur croissance économique.(...) Il faudra faire preuve d'une ingéniosité et d'un esprit de coopération sans précédents pour pouvoir relever le défi considérable et complexe que pose le changement climatique.

Il sera impossible de résoudre le problème du changement climatique si les pays ne coopèrent pas, dans le monde entier, pour améliorer les rendements énergétiques et utiliser l'énergie de manière plus rationnelle, mettre au point et déployer des technologies propres et développer des " puits " naturels qui absorbent les gaz afin de promouvoir une croissance verte. Nous devons protéger l'humanité et les ressources écologiques."

H de M

A lire aussi : 20 millions de réfugiés climatiques en 2008, un milliard en 2050 ?