Bioaddict



interview

Rencontre avec une "eco-designer" : Sarah Santin

Publié Le 6 Juin 2009 à 03h29
 
Située à Liège, en Belgique, Sarah Santin propose ses services d'éco-designer écologique. Rencontre.
DOSSIER SPECIAL
1/5

C'est quoi être " eco-décoratrice " ?

Au niveau du travail de la décoration et du design, ça ne change rien. C'est l'analyse de la toxicologie des produits que l'on utilise qui est importante.
Je travaille ainsi avec Eco'hom en Belgique et avec des personnes qui sont spécialisées dans la pollution intérieure et qui m'aident à analyser la toxicologie des produits. On a ainsi établi un tableau où l'on a analysé la composition des produits pour comparer les marques. On a surtout travaillé sur les peintures et vernis.
Mon rôle est d'aider lors de la construction ou de la rénovation d'un habitat. Ainsi, je travaille exclusivement avec des produits écologiques et notamment avec des peintures non toxiques.

Le choix d'une mauvaise peinture peut donc avoir des répercussions sur notre santé ?

Et bien pour qu'une peinture accroche à un mur, on passe d'un état liquide à un état solide. Il faut que quelque chose s'évapore et ce qui s'évapore peut être toxique. Si c'est de l'eau qui s'évapore, il n'y a pas de problème, mais si c'est des solvants toxiques, c'est plus grave.
Des études ont ainsi montré que de plus en plus de gens ont des problèmes d'asthme, des problèmes respiratoires. On s'est rendu compte que cela peut notamment être lié à la peinture que les parents utilisent pour peindre la chambre de leur enfant juste avant la naissance. Les peintures utilisées peuvent rejeter des émanations toxiques nocives pour le bébé.

Quels sont les produits de décoration toxiques qu'il faut éviter chez soi?

Il y en a beaucoup dans une maison, notamment les vernis, solvants et peintures, mais également les matériaux d'isolation comme la fibre de verre. Et il ne faut pas oublier tous les produits de nettoyage . Si vous regardez l'étiquette de certains de ces produits, vous pouvez voir une grosse croix rouge avec une tête de mort ! Plus personne ne s'étonne d'avoir ça dans sa maison....moi je trouve que c'est quand même un problème ! Il faut regarder les étiquettes avant d'acheter. Et être d'autant plus vigilants qu'il existe des produits " faussement écologiques " dans la décoration. Ils sont aux normes mais ils ne sont pas écologiques. Ce n'est pas la même chose. Les normes européennes n'ont pas aboli tous les produits toxiques. Il y a des marques où l'on voit tout de suite que c'est un produit 100% écologique car on comprend sa composition (huile de lin, lavande, par exemple).

Et la pollution intérieure, comment l'analyser et que conseillez-vous pour y remédier ?

Vous savez, il y a plusieurs centaines de types de pollutions intérieures . Il y a même des habitats où le taux de pollution intérieur est plus élevé qu'à l'extérieur ! Je ne dis pas que l'on va être malade demain mais il existe un lien certain de cause à effet si on utilise n'importe quel produit dans sa maison. Parallèlement aux produits et matériaux utilisés dans la décoration de son habitat, la façon de vivre conditionne aussi la pollution intérieure. Mon conseil, c'est de surtout ouvrir ses fenêtres au moins deux fois par jour en créant des courants d'air. Je préconise aussi l'utilisation de produits naturels pour l'entretien comme le vinaigre ou le bicarbonate de soude. Et puis il y a des plantes " dépolluantes " comme le ficus par exemple. Les plantes oxygènent l'habitat.
En Belgique, il existe des spécialistes qui se déplacent pour voir si votre habitat est pollué. C'est remboursé par la mutuelle si c'est prescrit par le médecin. Ca s'appelle le SAMI . Les personnes qui font partis du SAMI sont des médecins. Ils ont des machines qui vont analyser la pollution de votre habitat.
Je trouve que l'on devrait mettre en place des campagnes de sensibilisation du grand public sur la pollution intérieure. On devrait apprendre ça aux enfants à l'école.

Quels sont les matériaux naturels qu'il faut utiliser chez soi pour avoir un habitat sain ?

Le bois, traité avec des produits écologiques bien-sûr ! Malheureusement, à part le bois, il n'y a pas de matériaux 100% écologiques, et tout le monde ne peut pas s'acheter du mobilier en bois car ça coûte très cher.
Après, il y a des petits " trucs " à savoir. L'utilisation d'argile dans le plafonnage d'une chambre favorise le sommeil par exemple. L'argile est une matière naturelle qui possède plein de propriétés. C'est un très bon isolant qui régule le taux d'humidité. J'utilise aussi beaucoup la chaux. La propriété majeure des enduits à la chaux est de laisser passer les molécules de vapeur d'eau. En d'autres termes, la chaux permet aux murs ou surfaces qui en sont enduites de pouvoir respirer. Il existe encore des solutions toute simples pour créer des effets décoratifs 100% naturels. J'utilise ainsi de la poudre de coquillages nacrés que je rajoute à des peintures argileuses pour créer des effets de brillance.

Sentez-vous que les gens sont de plus en plus sensibles à l'éco-décoration ?

Oui, les gens sont de plus en plus sensibles à l'écologie mais ils ne sont pas encore assez informés. Certaines personnes pensent avoir un habitat sain alors que ce n'est pas du tout le cas. Mon travail, c'est de sensibiliser le client sur tous ces aspects écologiques et surtout de lui montrer que ça ne coûte pas forcément plus cher d'habiter dans un endroit sain.

Alors l'éco-décoration chez soi, ça change vraiment tout?

Ca permet de vivre dans une atmosphère plus saine et donc meilleure pour la santé, c'est indéniable. Il y a aussi la notion d'harmonie et de sérénité. De plus, un habitat sain dure plus longtemps. Les peintures écologiques " respirent " et tiennent plus longtemps par exemple.
Vous savez, après travaux, j'ai beaucoup de clients qui parlent d'une sensation de confort " qu'ils ne peuvent expliquer ". Des sensations d'air pur, de calme, de bien-être. Ce sont tous les petits détails souvent " invisibles " qui font toute la différence " avant-après ".

Interview réalisée par Christina Vieira

Découvrez l'univers de Sarah Santin