Bioaddict



reportage

Reportage : carnet de voyage au coeur de l'Inde bio et équitable

 
 
William Tan Responsable Digital et Audiovisuel
Paris

William Tan est Responsable Digital et Audiovisuel chez Alter Eco. Passionné de voyages et de photographie, son métier lui donne l'opportunité de visiter des organisations de producteurs avec lesquelles Alter Eco travaille à l'étranger. De retour d'Inde, il nous transmet son carnet de voyage accompagné d'un reportage photo. En savoir plus sur le blog : blog.altereco.com

1/16
 Binita, la productrice de thé dont le visage...
Binita, la productrice de thé dont le visage apparaîtra sur les nouveaux packs de thé Alter Eco

Après la réunion de présentation de MINERAL SPRING, nous partons en direction du village de Yangkhoo pour y rencontrer des familles de producteurs.

Nous sommes accompagnés de Duraj, en charge des audits terrain et de Puran, producteur de thé. Nous faisons une randonnée de près de deux heures où nous montons en altitude, les paysages sont somptueux, la nature foisonne tout autour de nous... Tout au long du chemin, Duraj et Puran nous font découvrir des plantes médicinales ainsi que des arbres fruitiers (oranges, goyaves etc...) et épices (curcumin, piments ronds, citronnelle etc...). Nous découvrons des plantes qui permettent de cicatriser les plaies, de lutter contre le diabète, d'autres pour soigner les problèmes respiratoires, la fatigue etc...

Nous arrivons au village de Yangkhoo où les maisons sont parfois bien espacées entre elles et disposent souvent de fermes avec des animaux : poulets, vaches, cochons, oies...
Nous passons de maison en maison, les villageois nous accueillent à chaque fois avec un grand sourire, ils n'ont pas l'habitude de voir des étrangers et sont heureux de notre visite.
Sur le Chemin, Duraj nous montre une maison qui a été reconstruite suite au passage d'un cyclone et dont la reconstruction a pu être financée grâce à la prime du commerce équitable.

Nous nous arrêtons ensuite chez un producteur qui nous montre la manière dont il faut cueillir le thé. Les agriculteurs français comme Pascal et Emmanuel sont invités à porter un panier sur la tête et à faire un essai ! La cueillette est très souvent réalisée par les femmes qui sont plus expérimentées. Ils manquent un peu de pratique mais s'en sortent pas trop mal pour 5 minutes de cueillette... ! Nous goûtons à quelques épices comme la cardamome dont les graines ont un goût d'anis. Il a plu, la nuit tombe, il est temps de redescendre la vallée... Le parcours est assez " épique " avec quelques glissades mais dont tout le monde sort indemne.

Les agriculteurs français ont vraiment apprécié cet échange avec les familles de producteurs dont la sérénité et la gentillesse nous inspirent et nous questionnent sur notre mode de vie...

Une belle rencontre...

Le lendemain, nous allons au Village Godam Dhura pour rencontrer Binita, la productrice de thé dont le portrait apparaîtra sur des nouveaux emballages de thé Alter Eco (disponibilité en magasin depuis novembre).

Binita a décidé de ne pas travailler aujourd'hui afin de pouvoir nous recevoir dans les meilleures conditions. Elle nous accueille chaleureusement et nous invite dans sa petite maison colorée pour nous servir le thé chaï. Nous lui montrons les nouveaux emballages sur lesquels son visage apparaît, elle est très agréablement surprise et n'en croit pas ses yeux !

Binita a 33 ans, elle a deux enfants, un garçon et une fille qui vont tous les deux à l'école. Elle a rejoint la coopérative MINERAL SPRING à sa création en 1997. Elle est aujourd'hui la leader d'un groupe de femmes et la représentante de son village. Elle a été repérée par l'ONG DLR PRERNA pour ses qualités relationnelles, et qui l'a engagée pour être animatrice de communauté. Elle est aujourd'hui souvent sollicitée par les organisations extérieures pour témoigner sur sa vie de productrice.

C'est une femme avec un très beau parcours... Après son mariage, elle a dû arrêter ses études et s'est mise à travailler dans des plantations où elle était payée 60 roupies par jour (soit 1 euro). Elle commençait sa journée de travail à 7h pour finir à 16h. En rejoignant la coopérative MINERAL SPRING, elle développa sa propre surface cultivable et finança la construction de sa maison. Elle travaille 6 jours dans la semaine et se repose le dimanche. Sa journée type : de 7h à 11h, elle cultive le thé et l'après-midi elle se consacre à d'autres cultures comme celle du gingembre ainsi qu' aux tâches ménagères. Elle gagne en moyenne 90 roupies par jour (soit 1 € 50) pour une récolte de 1 à 5 kilos. Elle économise dans le but de pouvoir financer la location d'un appartement pour que ses enfants puissent continuer leurs études dans la ville de Darjeeling, sa maison étant à 3h à pied de la ville.

Binita est un modèle pour les femmes de sa coopérative, elle est respectée de tous et nous prouve qu'avec de la volonté et de la patience, on peut arriver à réaliser bien des choses... Un témoignage qui a beaucoup touché nos agriculteurs français.

Après avoir visité l'exploitation de Binita, nous retournons à la ville de Darjeeling pour prendre le temps de la visiter.
Nous programmons pour le lendemain une visite des plantations de thé et de l'entrepôt de transformation de SELIMBONG...