Bioaddict



Santé : attention aux Rainbow Loom

Publié Le 18 Août 2014 à 18h21
 
Des chercheurs britanniques ont révélé début août la présence de produits chimiques toxiques dans les élastiques Rainbow Loom.
Des chercheurs britanniques ont révélé la présence de produits chimiques toxiques dans les élastiques Rainbow Loom.

Les Rainbow Loom, ce sont de petits bracelets élastiques en caoutchouc à fabriquer soi-même. En France, ils ont envahi les cours d'école ! C'est en effet la dernière mode chez les jeunes. Devant l'ampleur du phénomène, des chercheurs du bureau de contrôle de Birmingham, un laboratoire indépendant britannique, ont analysé la composition de ces bracelets. Les résultats parus début août ne sont pas bons...

"En analysant la composition de 16 marques vendues à bas prix en dehors des magasins de jouets - sur les marchés par exemple - ils ont détecté des substances chimiques dépassant les limites autorisées. Les phtalates par exemple, peuvent atteindre un taux de 50% sur les produits testés alors que seuls 0,1% sont autorisés" révèle l'Assef, l'Association Santé Environnement France. "Utilisés pour assouplir le plastique, ces composés se retrouvent dans de nombreux objets du quotidien. Considérés comme perturbateurs endocriniens, ils peuvent notamment entrainer des troubles de la reproduction (stérilité, puberté précoce, etc.). Le problème, c'est que la peau des enfants est plus fine et ils sont donc plus sensibles à tous ces produits chimiques" précise l'association.

Que faire pour que les enfants continuent de s'amuser avec ces bracelets tout en assurant leur sécurité ?

Lors de l'achat, vérifiez que l'emballage porte la mention CE. Cela garantit que les produits respectent la réglementation. S'ils ne portent aucune mention, il s'agit probablement de produits contrefaits ou "bas de gamme" qui ont réussi à échapper aux tests.

Il faut également surveiller les enfants lorsqu'ils s'adonnent à cette activité car outre la composition, l'utilisation de ces élastiques peut également s'avérer dangereuse en entraînant un garrottage qui comprime les petites artères de l'enfant et qui empêche le sang d'arriver. Ainsi, en juin 2014, un jeune garçon avait failli perdre ses doigts après s'être endormi avec des élastiques trop serrés.

Empêchez vos enfants de porter ces bracelets à la bouche. Les phtalates peuvent passer du plastique au corps humain via la salive ou la transpiration et menacer directement la santé.

Mais la meilleure solution est encore de ne plus acheter de Rainbow Loom et de carrément trouver une autre occupation à vos enfants. En effet, Marion Wilson, du bureau de contrôle de Birmingham, a expliqué dans l'édition du 13 août du quotidien anglais Daily Mail : " nous n'avons aucune idée du nombre de lots en circulation contenant des substances dangereuses. On ne peut pas affirmer que tous les paquets de Rainbow Loom sont touchés, mais il y a beaucoup de produits sur le marché qui pourraient être dangereux. ".

Les Rainbow Loom sont également dangereux pour l'environnement

Dans les parcs, sur les trottoirs, à la plage... on trouve de plus en plus de Rainbow Loom abandonnés ou perdus à terre. Inutile de préciser que ces élastiques ne sont pas bio-dégradables... et la pollution dans tout ça ? Quelles répercussions pour l'environnement ? Et pour les animaux sauvages ou domestiques qui peuvent les ingérer ?

Les Rainbow Loom, toxiques pour la santé et l'environnement... une drôle de mode qui, on l'espère, ne passera pas l'été.

Mathilde Emery


Acceuil Biomap
Aux Pêchés Normands Bio
2 rue Yves Toudic Alimentation bio Boulangerie bio Voir la fiche