Bioaddict



SOS grands fonds marins : stop à la vente des espèces de poissons en danger


Sommaire
1 - Une tournée européenne
2 - 8 espèces de grands fonds marins menacées
3 - Comment protéger les grands fonds marins ?
Publié Le 7 Octobre 2009 à 11h17
 
Greenpeace érige un rempart "naturel" en août dernier dans les eaux suédoises, contre les filets de pêche des chaluts.

Greenpeace demande aux décideurs politiques français, au gouvernement et au Président de la République de :

- Soutenir l'adoption d'une résolution de suivi très forte lors de l'Assemblée Générale des Nations Unies de novembre 2009, pour garantir la pleine et immédiate application de la résolution 61/105.

Cette résolution appelle les Etats et les organisations régionales de gestion des pêches à agir pour gérer durablement les stocks de poissons. Elle doit protéger les écosystèmes marins vulnérables de haute mer des techniques de pêche destructrices, et à garantir à long terme la durabilité des stocks de poissons de grands fonds.

" Plus de deux ans ont passé. Contrairement à leurs engagements, les pays concernés ont fait bien peu de choses pour appliquer convenablement les mesures prévues. Aucune vraie étude d'impact n'a été réalisée et aucune mesure significative n'a été entreprise pour éviter les impacts négatifs sur les écosystèmes vulnérables ou sur les espèces de grands fonds ", s'indigne Greenpeace.

- Se prononcer pour l'arrêt immédiat de la pêche profonde en haute mer si cette résolution de suivi forte n'est pas obtenue.

- Soutenir dans le cadre de la réforme de la Politique Commune des Pêches une reconversion rapide des pêcheries profondes opérant dans les eaux européennes vers des pêches durables.

" Ces demandes sont dans la continuité de la demande globale de Greenpeace, qui fait campagne pour un réseau mondial de réserves marines entièrement protégées et couvrant 40 % des océans. Ces réserves doivent être localisées en priorité en des endroits où la biodiversité est particulièrement fragile, comme par exemple les zones abritant des espèces et habitats vulnérables de grand fond ".

Emilie Villeneuve

voir les sources de l'infos