Bioaddict



good news

Téléphones mobiles : l'affichage du rayonnement électromagnétique devient obligatoire

Publié Le 14 Avril 2011 à 09h41
 
A compter du 15 avril 2011, les consommateurs doivent être obligatoirement informés du niveau d'exposition aux champs électromagnétiques (DAS) émis par les téléphones mobiles.

Une étude américaine publiée dans le JAMA (Journal of American Medical Association) a récemment confirmé que l'activité des zones du cerveau proches de l'antenne de réception du téléphone portable est augmentée pendant l'utilisation du téléphone.

Lire : Téléphones portables : la perturbation de l'activité cérébrale confirmée

Bien que l'on ne sache pas encore à ce jour quelles sont les conséquences de cet échauffement sur les cellules activées, l'atténuation des ondes électromagnétiques émises par les téléphones mobiles apparait comme une mesure de précaution de bon sens.

C'est pourquoi le Gouvernement, après avoir décidé de limiter le Débit d'Absorption Spécifique (DAS), c'est-à-dire la dose limite autorisée d'énergie absorbée par le corps lors de l'exposition aux radiofréquences, à 2 watts par Kilogrammme, vient de rendre obligatoire, à partir du 15 avril 2011, l'information des consommateurs sur la valeur (DAS) de chacun des modèles de téléphones mobiles proposés, et ceci dans tous les lieux de vente et sur toutes les publicités.

Les téléphones qui présentent le DAS le moins élevé doivent bien entendu être privilégiés.

Jeannine Czech

A lire aussi : Nocivité des ondes sur la santé : le doute est confirmé

Téléphones mobiles et santé : comment se protéger des ondes