Bioaddict



Textile : le marché du coton bio en pleine expansion

Publié Le 27 Mai 2010 à 11h45
 
Le marché du coton bio a progressé de 35 % en 2009 malgré la crise économique. Les ventes mondiales de coton bio (vêtements et produits textiles pour la maison) ont atteint les 3,5 milliards d'euros (4,3 milliards de dollars) l'an passé, selon le rapport sur le marché du coton biologique en 2009, publié par l'ONG américaine Organic Exchange le 25 mai 2010.
Cette croissance survient alors que les ventes de textile ont déclinées de près de 7 % depuis 2008. Un succès qui ne va pas en rester là puisque Organic Exchange (OE) prévoit une augmentation de 20 à 40 % tant en 2010 qu'en 2011 pour aboutir à un montant estimatif de 5,1 milliards en 2010 et 6,0 milliards de dollars en 2011.

Selon les résultats de l'enquête, les plus gros solliciteurs de coton bio sont : C & A (Belgique), Nike, Inc (Oregon, USA), Walmart (Arkansas, USA), Williams-Sonoma , (Californie, États-Unis et a enregistré l'an dernier, Pottery Barn), H & M (Suède), Anvil Knitwear (New York, USA), Coop Suisse, GreenSource organique Clothing Co. (Washington, USA), Levi Strauss & Co. ( Californie, USA), Target (Minnesota, USA), Adidas (Allemagne), et Nordstrom (Washington, USA).

Des utilisateurs engagés et confiants

" Beaucoup de gens pensait que la récession se traduirait par une fin à toutes choses organiques, mais le marché a réagi exactement de la façon inverse, explique LaRhea Pepper, directrice d'Organic Exchange et co-auteur du rapport.

Les consommateurs ont continué d'appuyer l'utilisation du coton biologique et d'autres fibres durables, tandis que les marques et les détaillants ont maintenu, voire augmenté leurs engagements à faire de leurs gammes des produits plus durables en continuant d'accroître leur utilisation de ces fibres et procédés de fabrication plus sûrs".

En effet, la production biologique est fondée sur un système de culture qui soutient et régénère la fertilité du sol sans l'utilisation de produits toxiques, de pesticides persistants et d'engrais ou de semences génétiquement modifiées.

Lire " Coton : préférez le bio ! "

L'expansion rapide et continue du marché du coton biologique mondiale est attribuable en grande partie à l'intérêt des consommateurs pour les produits "verts", la croissance significative des programmes existants de coton bio par des marques et des détaillants, et le lancement de programmes de ce genre de coton par les nouveaux entrants sur le marché, selon OE.

La garantie de la certification

Nombreuses sont les entreprises qui se certifient conformément aux normes de traçabilité comme le " Organic Exchange Blended Standard " ou le "Organic Exchange 100 Standard " car cela permet aux utilisateurs de suivre l' utilisation réelle des fibres organiques à partir du champ jusqu'au produit fini, " ce qui contribue à l'intégrité croissante du marché des fibres organiques ", souligne OE.

De nombreux fabricants se sont aussi certifiés au Global Organic Textile Standard (GOTS) , qui garantit l'origine biologique des fibres et assure à toutes les étapes de production et transformation du textile des procédés de production socialement responsables et respectueux de l'environnement.

Le coton bio, avenir de la mode ?

Emilie Villeneuve

voir les sources de l'infos