Bioaddict



Toxique Planète : comment vivre en bonne santé sur une planète malade ?

Publié Le 5 Novembre 2013 à 13h35
 
La pollution chimique généralisée, après avoir contaminé notre planète, a fini par nous contaminer. Elle est aujourd'hui la cause de la progression exponentielle des maladies chroniques et des cancers en France et dans le monde. André Cicolella nous explique dans son dernier ouvrage pourquoi notre monde est de plus en plus toxique, et nous donne les clés pour améliorer notre santé et celle de la planète.

"Toxique planète, le scandale invisible des maladies chroniques" de André Cicolella, chez Seuil

Dans son nouveau livre, André Cicolella, chercheur à l'INERIS (Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques), nous fait part de ses recherches et de son point de vue concernant le lien entre la santé et l'environnement. Il soutient, exemples et chiffres à l'appui, que l'Environnement entre, pour une large part, dans l'explosion des maladies modernes comme le diabète, le cancer et les maladies cardio-vasculaires.

Les maladies chroniques : nouveau mal de notre siècle

Aujourd'hui, 2 décès sur 3 dans le monde sont le fait des maladies chroniques (maladies cardio-vasculaires ou respiratoires, cancers, diabète...).

Les cancers déferlent : 1.000 nouveaux cas surgissent toutes les vingt-quatre heures en France. Le cancer touche 1 homme sur 2 et 2 femmes sur 5.

En France, les maladies chroniques progressent 4 à 5 fois plus vite que le changement démographique. Elles sont la première cause de mortalité et coûtent des milliards à la société. En 2015, 70% des dépenses de la Sécurité sociale iront à leur prise en charge !

André Cicolella souligne que ces maladies ne sont pas uniquement le fait des populations vieillissantes, car elles touchent de plus en plus les jeunes : la progression du cancer chez l'enfant est en effet de plus 1% par an et de plus de 1,5% par an chez l'adolescent. Le cancer du sein, qui est la principale cause de mortalité chez les femmes entre 35 et 65 ans, touche également de plus en plus les jeunes filles.

L'explosion des maladies chroniques n'a pas lieu qu'en France, mais menace aujourd'hui l'ensemble de la planète. Il faut en effet savoir que 63 décès sur 100 dans le monde sont le fait des maladies chroniques (cardiovasculaires, cancers, maladies respiratoires, diabètes, etc.) contre 37 dus aux maladies infectieuses.

Comment vivre en bonne santé sur une planète malade ?

Les maladies chroniques ne sont ni un simple effet du vieillissement ni une fatalité : notre environnement moderne est en cause. Notre monde est de plus en plus toxique, les molécules chimiques (pesticides, perturbateurs endocriniens, particules fines..) sont partout, polluant l'air, l'eau, la terre, la nourriture, et finalement l'être humain.

Face à cette catastrophe sanitaire, il est temps de réagir. "Aujourd'hui la mise en évidence d'une transmission de cet héritage toxique aux générations futures révolutionnent la pensée scientifique et réclament de nouvelles politiques de santé à l'échelle mondiale" explique André Cicolella.

Il faut repenser notre façon de vivre, de consommer et de travailler

Dans son livre, André Cicolella ne se contente pas de faire le tableau d'une " Toxique Planète ". Fort de quarante ans de recherche, Homme de conviction, humaniste respectueux de la Terre et des Hommes, il propose des solutions. Quitte à en déranger plus d'un, il préconise de " sortir du modèle de développement actuel". Pour faire reculer les maladies chroniques, il propose " une autre façon de vivre, de consommer et de travailler " qu'il détaille.

Pour ce projet, capable de sauver la planète et notre santé, il fait appel à chacun de nous en rappelant que " c'est aussi et surtout la mobilisation de la société civile qui sera décisive pour faire émerger le nouveau modèle de société écologiquement et socialement responsable. "

Un exemple de changement positif : manger mois de viande. André Cicolella explique ainsi : " En France, le cancer du côlon-rectum est au premier rang des nouveaux cas de cancers. C'est aussi un marqueur du mode de vie occidental, car il est lié à une alimentation carnée et pauvre en fibres. Le taux le plus élevé de ce cancer est observé dans deux pays gros consommateurs de viande, la Nouvelle-Zélande et l'Australie avec 46 cas pour 100 000 personnes, alors qu'en Inde, pays où pour des raisons à la fois religieuses et sociales la consommation de viande est faible, on en compte que 4 pour 100 000. "

Il parle également de l'importance de consommer des produits bio : " Acheter un produit bio, c'est un acte minuscule, mais c'est un pacte entre deux acteurs économiques partageant les mêmes valeurs, qui amplifié, prend un poids économique. "

L'OMS qualifiait en 2011 cette épidémie mondiale de maladies chroniques de " catastrophe imminente ". Avec ce livre, André Cicolella nous donne les moyens de comprendre et d'agir.
A chacun de nous maintenant de prendre connaissance de cet ouvrage remarquable pour changer nos comportements, sauver la planète et nous sauver !

"Toxique Planète, le scandale invisible des maladies chroniques", de André Cicolella, publié aux éditions du Seuil (320 pages, prix indicatif : 19€). Acheter le livre sur livre.fnac.com

Jeanine Czech


Acceuil Biomap
Marché bio de Boulogne-Billancourt
Route de la Reine Alimentation bio Marché bio Voir la fiche