Bioaddict



Transport maritime : les éco-voiliers sont de retour !

Publié Le 5 Octobre 2011 à 17h30
 
Le voilier de transport Tres Hombres.

La marine à voile revient. Le philosophe Pascal Brukner, qui s'épanche actuellement dans les médias pour dire tout le mal qu'il pense des écologistes et de leur " dérive cataclysmique " (www.l'express.fr rubrique environnement), va encore nous dire que c'est une régression. C'est bien au contraire une réponse alternative intelligente, pleine de bon sens, au réchauffement climatique et au défi énergétique qui sont malheureusement une réalité, et que nous devons gérer. Une alternative écologique et efficace, propre et durable, qui offre la possibilité de réduire les émissions de gaz à effet de serre , et le bilan carbone des produits importés de l'autre bout du monde.

Il ne s'agit pas dans cette démarche de jouer les nostalgiques des bateaux à voile, comme pourrait le penser Pascal Brukner, mais bien de proposer une flotte compétitive et d'entrer dès maintenant dans la transition énergétique. Les éco-voiliers sont ainsi équipés des technologies les plus modernes et leur taille leur permet de rivaliser dès aujourd'hui avec les cargos traditionnels.

C'est une société de transport à la voile TransOceanic Wind Transport ( www.towt.eu ) qui depuis 2009 travaille sur ce projet. Le " Tres Hombres ", une brigantine de 35 mètres, est déjà opérationnel. Il va traverser l'océan Atlantique en direction du Royaume Uni. Il est attendu à Exeter, dans le Devon, à la mi-octobre et transportera du rhum que des distributeurs régionaux prendront en charge, faisant ainsi rimer écologie, économie et plaisir. Puis, le 20 octobre, il quittera les côtes anglaises pour rejoindre Brest, qui l'accueillera au ponton de " La Recouvrance, " son navire symbole, à l'occasion de cette première initiative à destination des côtes françaises.

Un réseau de Distributeurs bretons s'est engagé à commercialiser sa cargaison, transportée par la seule force du vent. Une table ronde en présence d'environnementalistes, d'un intellectuel, de spécialistes à la fois de la voile et du transport maritime, ainsi que d'officiels, est prévue à bord le 26 octobre à 14h30. Pascal Brukner serait bien inspiré s'il pouvait y participer.

Hervé de Malières

Pour plus d'informations : www.towt.eu