Bioaddict



reportage

Un séjour romantique, bio et nature en Corrèze


Sommaire
1 - Des hôtels, chambres et tables d'hôtes de charme
2 - A la découverte de la nature corrézienne
3 - A la découverte du patrimoine corrézien
4 - Voir la vie en bio en Corrèze
Publié Le 4 Août 2010 à 19h00
 
DOSSIER SPECIAL
1/17
Collonges-la-Rouge
Collonges-la-Rouge

Collonges-la-Rouge

Ancienne étape des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle et châtellenie de la Vicomté de Turenne, ce petit village, bâti tout en grès rouge, compte à peine 200 habitants. Ce site classé accueille notamment le siège de l'association des plus beaux Villages de France.

On déambule ainsi dans les petites rues (aucune circulation possible dans le village, on y entend seulement le chant des oiseaux et le chuchotement des passants), main dans la main, en contemplant castels, maisons à tourelles et échauguettes. Ici et là, des petites lumières, des fleurs, des terrasses de restaurants,... Le plus beau moment pour s'y promener est à la tombée du jour car la lumière du coucher de soleil transforme Collonges-la-Rouge en un joyau éclatant.

Mon conseil : Arrêtez-vous dîner à l'auberge de Benges située au bout du village. Ce charmant (et très romantique) restaurant abrite une terrasse offrant un panorama magnifique sur la campagne corrézienne. Vous pourrez y dégusterez de délicieux plats du terroir (canard notamment).

Beaulieu-sur-Dordogne

Cette cité médiévale bâtie sur la rive droite de la Dordogne est surnommée " la riviera limousine ", notamment grâce à son charme et à la douceur de son climat. On y découvre l'église St Pierre de Beaulieu, un des chefs d'oeuvre de l'art roman, des maisons à colombages, des fenêtres à meneaux, et, ici ou là, encore présents sur les façades, le souvenir des échoppes qui animaient jadis les rues.
La douceur des vieilles pierres de ce charmant village invite ainsi aux ballades bras dessus bras dessous des amoureux...

Mon conseil : Pour dîner face à la Dordogne, rendez-vous au restaurant " Les Flots Bleus " qui possède un magnifique panorama... et une carte de mets délicieux !

Argentat

Lovée au bord de la Dordogne, Argentat a été durant des siècles un grand port de commerce. Du quai Lestourgie partaient les gabares chargées de bois, de cuir et d'huile. Ses quais, toujours pavés à l'ancienne et bordés de vieilles maisons à tourelles et poivrières couvertes de lauzes, affichent encore fièrement leur visage d'autrefois. Les quais offrent ainsi un endroit idéal pour une promenade en amoureux. De nombreux charmants restaurants s'y trouvent et permettent de manger ou de boire un verre dans un cadre romantique à souhait.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site www.vacances-en-correze.net



publi-redactionnel