Bioaddict



good news

Une filière spécifique pour collecter et valoriser les meubles usés

Publié Le 11 Janvier 2012 à 09h43
 
Les meubles usés dont les professionnels et les collectivités souhaitent se débarrasser vont désormais faire l'objet d'une organisation spécifique pour leur collecte, leur enlèvement et leur traitement, conformément à un engagement du Grenelle de l'Environnement.
Après la filière des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI) puis celle des produits chimiques ménagers, les déchets d'ameublement deviennent la troisième filière à élargir la responsabilité du producteur. Avec la parution de ce décret, l'organisation de ces déchets devra désormais être assurée par les producteurs ménagers et professionnels.

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, "la création d'une filière spécifique constitue une innovation unique en Europe. Sur les 2,7 millions de tonnes de déchets d'ameublement chaque année en France, environ 40 % sont enfouis sans être valorisés. La filière permettra de les gérer dans un plus grand respect de l'environnement".

Afin de mettre en oeuvre cette nouvelle filière, les producteurs de meubles pourront s'organiser individuellement, ou collectivement au sein d'un ou plusieurs éco-organisme(s) agréé(s), en respectant un cahier des charges annexé à un arrêté interministériel.

Les mesures définies par l'arrêté :

- Les modalités de collecte qui seront mises en place devront permettre de collecter gratuitement les déchets d'éléments d'ameublement des détenteurs qui souhaiteront s'en défaire, sur tout le territoire national et de manière adaptée aux différentes zones de ce territoire.

- Pour les particuliers, un réseau de points d'apport volontaire sera mis en place (alliant les déchèteries, la possibilité de reprise chez les distributeurs, des dispositifs de collecte mobile...)

- Un dispositif de reprise gratuite chez le détenteur professionnel devra être prévu, à partir d'un seuil minimal de quantité de déchets d'éléments d'ameublement à collecter.

- L'objectif de réutilisation et de recyclage fixé à 45 % pour les déchets d'éléments d'ameublement ménagers et à 75 % pour les déchets d'éléments d'ameublement professionnels, devra être atteint à la fin de l'année 2015.

- Le coût de gestion des déchets d'éléments d'ameublement fera l'objet d'une information en pied de facture de vente ou dans les notes délivrées au consommateur final, jusqu'au 1er janvier 2016.

CG