Bioaddict



Une Française sur trois utilise un produit cosmétique bio

Publié Le 4 Novembre 2010 à 08h10
 
Aujourd'hui, près d'une Française sur trois utilise un produit cosmétique bio. Pourtant, derrière ce terme très en vogue, les perceptions restent floues.

Le cabinet d'études Cegma Topo a analysé la perception et la consommation des produits de cosmétique bio chez les Françaises.

On découvre ainsi qu'une majorité de femmes (58%) a déjà testé des produits de cosmétiques bio, et qu'elles sont près d'un tiers (28%) aujourd'hui à être des consommatrices régulières, les produits les plus utilisés par ces consommatrices étant les soins spécifiques visage (18,8%), suivis des crèmes de jour visage (14,5%) et des produits de soin du corps (11,5%).

Ce qui les séduit avant tout ? l'argument " Sans produit chimique ". L'étude montre ainsi que les ¾ des Françaises savent qu'un produit de beauté bio est composé à 95% d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. Parmi celles qui le savent, on retrouve 77,4% d'utilisatrices et 71% de non-utilisatrices.

Spontanément, les Françaises définissent également les produits cosmétiques bio comme des produits sans ajouts de substance chimique (26,8%) et respectueux de l'environnement (pour 15,6%).

Pour les soins du visage, c'est la non présence de produits chimiques  qui compte le plus pour les utilisatrices (36,4%), bien avant le prix (7,3%) et l'efficacité (1,8%). On note que la marque et la texture du produit sont des critères actifs d'achat, pour 14,5% (ex aequo) d'entre elles.

Pour les soins spécifiques visage, les attentes des consommatrices se concentrent sur l'efficacité du produit (12,1%) et sur ses caractéristiques (texture et odeur).

Pour les produits de soins du corps, l'odeur (26,4%) est le levier d'achat le plus important, suivi par les propriétés hydratantes (20,8%) et la texture (18,9%).

A noter : les Françaises pense qu'il est moins légitime d'acheter un produit bio pour le corps que pour le visage.

Les trois circuits de distribution privilégiés par les Françaises sont les mêmes, qu'elles soient utilisatrices ou non : les parapharmacies en premier lieu, suivies des magasins bio et des pharmacies.

1 utilisatrice sur 2 reconnaît un produit de beauté bio par le label

L'étude montre que les utilisatrices bio repèrent leurs produits grâce aux labels ou logos (à 52,9%). Les non-utilisatrices de cosmétiques bio identifient, quant à elles, en premier lieu les produits bio grâce au packaging ou à l'emballage (41,6%).

Une perception encore confuse

L'étude souligne cependant une confusion entre labels et marques bio. Un flou qui nuit à la crédibilité des labels. Et la confusion règne également entre produits naturels et produits bio ! (Un produit dit "naturel" n'est pas forcément bio!) Ainsi les Françaises definissent spontanément un produit de beauté bio comme un produit naturel (pour 37,4% des femmes).

Prix et doute sur l'efficacité, principaux freins à l'achat.

Le prix des cosmétiques bio représente un frein à l'achat pour un tiers des Françaises.  Beaucoup ne se disent en effet pas prêtes à payer plus cher un produit bio si son équivalent non bio existe. Toutefois, elles ne s'attendent pas à payer moins cher non plus. Sinon, la crédibilité du produit serait remise en cause.

Les produits cosmétiques bio ont cependant le vent en poupe

87,4% des Françaises se déclarent ainsi susceptibles d'acheter un ou plusieurs produits bio en cosmétique à l'avenir, avec une préférence pour les soins spécifiques visage (avec 29,6% d'intention).

" Notre étude révèle qu'un tiers des Françaises a intégré un produit bio sur son étagère de salle de bains mais un flou persiste encore autour des produits, de leur efficacité, des labels... Une française sur 4 n'achèterait pas certains cosmétiques bio par méfiance sur l'efficacité du produit. Un doute à dissiper pour les acteurs de la filière bio. " conclut Claire CERTENAIS, Directrice de Clientèle CEGMA TOPO.

Mathilde Emery

A lire aussi : Cosmétiques naturels et biologiques : bientôt un label européen ?