Bioaddict



good news

Une nouvelle étiquette pour lutter contre la pollution de l'air intérieur

Publié Le 6 Janvier 2012 à 12h26
 
Pour lutter contre les allergies respiratoires dont souffre désormais un Français sur quatre, une nouvelle étiquette affichant les performances en matière de santé environnementale des produits de construction et de décoration est obligatoire depuis le 1er janvier 2012.
Affichage sur les émissions polluantes des produits de décoration et d'entretien
Les vernis, les peintures et les colles des moquettes, et autres produits de décoration qui rejettent dans l'atmosphère des composés organiques volatils (COV) qui peuvent d'avérer dangereux pour la santé. De récentes études ont démontré que l'air dans nos intérieurs est plus pollué que l'air extérieur. 

Aussi, depuis le 1er janvier,  les fabriquant de produits nouvellement commercialisés doivent afficher leur niveau d'émissions polluantes afin de permettre aux consommateurs de choisir les moins nocifs pour l'air intérieur. Cet étiquetage ne sera en revanche appliqué qu'à partir de septembre 2013 pour ceux qui étaient déjà sur le marché avant .

Sur l'étiquette, qui ressemble beaucoup à celle de la performance énergétique, le niveau d'émission du produit sera indiqué par une classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions), selon le principe déjà utilisé pour l'électroménager ou les véhicules.

La ministre de l'Écologie, qui s'est rendue dans un grand magasin de bricolage de Massy (Essonne) pour "présenter les enjeux de cette nouvelle étiquette", lance également une campagne d'information réalisée par le ministère pour promouvoir auprès des consommateurs ce nouveau dispositif.

Célia Garcin