Villages Nature : Disneyland Paris mise sur le développement durable

Publié Le 18 Avril 2011 à 18h13
 
Disneyland Paris pense à l'avenir et à son extension. Le nouveau projet, Villages nature, est ainsi lancé. Un parc destiné aux touristes souhaitant réconcilier villégiatures et développement durable.
1/2
Euro Disney et Pierre & Vacances dévoilent...
Euro Disney et Pierre & Vacances dévoilent les Villages Nature, un nouveau concept de destination touristique durable

Le groupe Disney, fier de ses résultats français

Disneyland se sent bien en région parisienne. Malgré de réelles difficultés financières, le groupe de la souris emblématique se veut fier de son implantation francilienne. Les chiffres annoncés plaident d'ailleurs en ce sens: avec 215 millions de visiteurs depuis son ouverture, le parc d'attraction estime valoir 6,4% de l'ensemble des recettes touristiques hexagonales. Des résultats visiblement satisfaisants, poussant la direction à prolonger le bail liant le Parc à la France jusqu'en 2030. Une vingtaine d'années qui devraient servir à lancer de nouveaux projets, notamment le très attendu "Villages Nature".

Un projet ambitieux

Le parc verra d'abord sa superficie passer de 1943 hectares à 2230 hectares. Le nouveau projet devrait voir le jour du côté de Serris, à six kilomètres de Disneyland Paris. Pour cela, un document de présentation sera soumis, d'ici au 23 juin, à tous les habitants de huit villes de Seine-et-Marne.

En partenariat avec Pierre & Vacances, les responsables du projet chez Euro Disney se veulent séducteurs, décrivant leur nouveau bébé comme : "Une destination touristique de villégiature de courts et moyens séjours basée sur la quête d'harmonie entre l'homme et la nature." Vaste programme. Mais ils tiennent à éviter les comparaisons trompeuses, Villages nature ne "sera pas un nouveau parc à thèmes Disney." Non, la volonté des têtes pensantes s'est dirigée vers le tourisme avec la création de 2 300 logements vacanciers dont 1 700 doivent être livrés pour 2016. Ces constructions veulent attirer une clientèle internationale attirée par le concept de "tourisme durable."

Retour à la nature

Pour que ce nouveau parc devienne un lieu de repos et de tranquillité rêvé, Euro Disney tient en effet à privilégier le cadre bien sûr, mais aussi des constructions "propres" et respectueuses de l'environnement. Un parc aquatique de 9 000m² verra ainsi le jour, accompagné d'un "lagon géothermique" de 2 500m². La baignade sera ainsi possible toute l'année dans ce bassin chauffé par le sous-sol. Profitant des opportunités offertes par le site - aménagement de puits géothermiques - la température de l'eau sera maintenue à bonne température seulement via une énergie propre. En outre, ces puits géothermiques serviront pour obtenir de l'eau chaude pour divers usages. Le lagon sera un symbole de cette volonté de respecter la nature.

Le projet va encore bien plus loin puisqu'il promet zéro émission carbone et une consommation d'eau sans impact sur l'environnement. Aussi, un programme sera mis en place visant à gérer le recyclage des déchets et les voitures seront également interdites dans l'enceinte du parc.

Suivant la tendance, Disney tente donc d'intégrer un peu d'écologie dans ses constructions pharaoniques. Un projet ambitieux démontrant des efforts sincères qui, de plus, boostera l'économie de la région avec la création de 4 800 emplois. Pour démarrer les travaux, il ne manque maintenant plus que l'accord des riverains.

Kelplanete.com, partenaire de bioaddict.fr