Bioaddict



Vins bio : quels repères et quelles garanties ?


Sommaire
1 - Qu'est ce que le vin bio ?
2 - Vins bio : les différents labels et ce qu'ils garantissent
Publié Le 19 Septembre 2011 à 15h29
 
DOSSIER SPECIAL
1/6
Logo Demeter
Logo Demeter

Hormis le label AB (agriculture biologique), les vignerons qui souhaitent avoir un cadre pour une vinification naturelle, peuvent se tourner vers d'autres labels comme Demeter, Biodyvin, Nature et Progrès ou vers la charte FNIVAB. Il existe aussi la charte des vins natures proposée par l'Association des Vins Naturels mais elle ne fait l'objet d'aucun contrôle.

Label AB : sur une bouteille de vin, ce label garantit que les raisins utilisés pour produire le vin sont cultivés biologiquement, et rien d'autre. La vinification des vins AB ne fait l'objet d'aucune restriction.

Label Nature&Progrès : C'est une association de producteurs et consommateurs biologiques. Pour utiliser leur logo sur un vin, un membre doit avoir une certification biologique pour ses raisins et suivre le cahier des charges de Nature & Progrès sur la vinification. Nature & Progrès recommande, quand nécessaire, que les raisins soient récoltés manuellement et que la fermentation ait lieu à partir de leurs propres levures. L'association permet la chaptalisation (l'addition de sucre pour accroître le volume d'alcool) jusqu'à 1%, le collage (avec des blancs d'oeuf bio ou de la bentonite) et , dans certaines circonstances, l'utilisation d'acide tartrique pour corriger l'acidité. Les taux de dioxyde de soufre autorisés sont de moitié ceux de la réglementation européenne.

Retrouvez plus d'infos sur le site www.natureetprogres.org

Label Demeter : Ce label garantie des vins produits à partir de raisins certifiés biodynamiques et vinifiés selon les règles de Demeter. Les règles gouvernant la production de vin Demeter sont plus strictes que celles de Nature & Progrès. Les raisins doivent être récoltés à la main, mais peuvent fermenter avec des levures commerciales. La chaptalisation peut avoir lieu dans les vins blancs pétillants, le collage uniquement avec des blancs d'oeuf biodynamiques ou de la bentonite. Certaines filtrations sont également autorisés.
Les taux de dioxyde de soufre autorisés sont légèrement plus bas que Nature & Progrès et près de moitié moins que ceux autorisés par la réglementation européenne.

Plus d'infos sur le site www.bio-dynamie.org

Label Biodyvin : Les vins portant le logo de Biodyvin doivent être produits à partir de raisins biodynamiques et certifiés par Ecocert. Ce logo se veut également standard de qualité, c'est pourquoi tous les vins portant la marque Biodyvin sont testés et approuvés par le Syndicat International des Vignerons en Culture Bio-Dynamique (SYVCBD).

Retrouvez plus d'infos sur le site www.biodyvin.com

Charte des vins issus de raisins de l'agriculture biologique de la FNIVAB
(Fédération Interprofessionnelle des Vins de l'Agriculture Biologique) : La Charte porte sur toutes les étapes de la vinification, depuis la récolte jusqu'à l'embouteillage, en passant par les produits, les pratiques et le matériel employés, les techniques de conservation, l'hygiène et le transport. La traçabilité, obligatoire pour l'ensemble des produits alimentaires depuis 2005, y est aussi abordée. Les produits employés doivent être garantis sans OGM (levures de vinification notamment), d'origine biologique lorsque cela est possible (oeufs pour le collage, sucre pour les vins effervescents...), et les teneurs en SO2 sont limitées pour chaque type de vin (allant de 100 à 360 mg/l contre 150 à 400 mg/l pour la réglementation générale). Certains produits comme le phosphate d'ammonium et la thiamine ne sont pas autorisés.

Cliquer ici pour voir la Charte : www.fnivab.org

Charte des vins natures proposée par l'Association des Vins Naturels : La certification " bio" est souhaitée. En l'absence, le postulant s'engage par écrit à respecter les règles de production biologiques. La charte recommande : des vendanges manuelles ; l'interdiction de levures exogènes au raisin et au vin ; aucun intrant oenologique utilisé sauf le SO2 (sulfites ajoutés), à raison d'une teneur maximale en SO2 total de 30 mg/l pour les vins rouges et effervescents, 40 mg/l pour les vins blancs secs, 80 mg/l pour les vins blancs à sucres résiduels > à 5 g/l, ainsi qu'une manipulations minimales des vins faits. Attention cependant, il n'y a pas de contrôle interne : cette charte de bonne conduite n'est basée que sur la confiance envers les vignerons adhérents.

Plus d'infos sur le site : www.lesvinsnaturels.org

CG