Bioaddict



flash info
Publié Le 6 Décembre 2011 à 11h05
 

A Durban, les Etats-Unis commencent à agacer...

Alors que l'Europe s'active et que la Chine montre des signes d'ouverture, les Etats-Unis n'ont pas changé leur position depuis le début, au risque d'apparaître comme responsables d'un possible blocage des négociations internationales sur le réchauffement climatique. "J'ai le sentiment que les délégations perdent patience avec les Etats-Unis", explique Jennifer Morgan, directrice du programme Climat et Energie au sein du World Resources Institute (WRI), qui rappelle les immenses espoirs nés de l'élection de Barack Obama en 2008, après deux mandats de George W. Bush.



Retrouvez tous les Flash Infos :