Bioaddict



flash info
Publié Le 5 Avril 2012 à 22h59
 

Des moules pour surveiller le pollution chimique en Méditerranée

La campagne de surveillance de la Méditerranée 2012 a commencé la semaine dernière lors de l'appareillage du navire de l'Ifremer L'Europe. La contamination chimique des eaux côtières va être passée à la loupe grâce à des poches à moules et à des échantillonneurs passifs. Les moules ont l'avantage de filtrer puis retenir des contaminants dits biodisponibles (PCB, HAP, etc.), c'est-à-dire captés par les organismes vivants. Enfermées dans des poches, elles sont placées à entre 7 et 8 mètres de profondeur durant des périodes de trois mois, le temps de se mettre en équilibre avec le milieu. Elles bioaccumulent et concentrent alors de 10 à 100.000 fois de nombreuses substances polluantes, les rendant ainsi détectables par les appareils de mesure.



Retrouvez tous les Flash Infos :