Bioaddict



flash info
Publié Le 4 Février 2016 à 15h19
 

Fraude à la pollution automobile: Ségolène Royal accuse tous les constructeurs

Le Parlement Européen, réuni en séance plénière à Strasbourg, vient de voter la décision de la Commission Européenne et des Etats membres d'assouplir la nouvelle procédure de tests de mesure en conditions réelles de conduite (RDE) en accordant des " marges de tolérance " aux constructeurs automobiles.

Ainsi, alors que la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité absolue, les véhicules pourront émettre 168mg de NOx (oxydes d'azote) par km entre 2017 et 2020, soit plus du double de la norme fixée dès 2007 à 80 mg de NOx/km, et 120mg de NOx/km après 2020.

Or le NOx est très toxique pour la santé, responsable du réchauffement climatique par la formation d'ozone (effet de serre) et à l'origine des pluies acides

Dans une interview publiée par notre confrère Le Parisien-Aujourd'hui-en-France Ségolène Royal vient d'accuser les Députés Européens "d'avoir cédé aux lobbies" et affirme que "les tests aléatoires menés après le scandale Volkswagen révèlent des niveaux d'émission qui peuvent atteindre entre 5 et 11 fois les normes".

"Pas un constructeur automobile testé n'est dans les clous a-t-elle déclaré".

Malgré ce vote des Députés européens en contradiction totale avec la lutte contre le réchauffement climatique elle compte mener le combat pour faire changer la règlementation et imposer aux constructeurs automobiles le respect strict des normes de pollution. Sera-t-elle suivie?



Retrouvez tous les Flash Infos :