Bioaddict



flash info
Publié Le 26 Juillet 2017 à 17h05
 

Le "crédit" en ressources naturelles pour l'année 2017 sera épuisé dès le 2 août prochain

Le rythme d'épuisement en ressources naturelles de notre planète Terre s'accélère cette année 2017 de façon dramatique.

Ainsi, selon l'ONG "Global Footprint Network", qui calcule depuis 1986 notre consommation annuelle des ressources de la planète, cette année 2017 nous aurons consommé en seulement sept mois l'ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année.

"l'Earth overshoot day" est en effet prévu le mercredi 2 août 2017, alors qu'en 2016 il est survenu fin septembre.

"Cela signifie , explique l'ONG WWF dans un communiqué, qu'en seulement sept mois, nous aurons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts peuvent absorber en un an, que nous aurons pêché plus de poissons, coupé plus d'arbres, fait plus de récoltes, consommé plus d'eau que ce que la planète Terre aurait pu produire sur cette même période".

Pascal Canfin, Directeur général de WWF France, constate que " le coût de cette surconsommation est déjà visible : pénuries en eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces. " Et il tire la sonnette d'alarme : " Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la Nature n'est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment."

Si les Etats et les banques centrales peuvent fabriquer à l'infini de la fausse monnaie pour augmenter encore et toujours les dettes, la Nature elle ne peut fabriquer à la demande de nouvelles ressources naturelles. Et nous devons nous contenter de ce qu'elle nous a légué.

WWF estime donc qu'il faut prendre d'urgence des décisions pour tenter d'inverser la tendance si on veut sauver l'Humanité (le mérite-t-elle?).

Le principal levier d'action concerne, selon elle, les émissions de gaz à effet de serre qui représenteraient " 60% de notre empreinte écologique mondiale. "

Elle suggère également de diminuer la consommation de produits dérivés d'animaux; de lutter contre le gaspillage alimentaire, qui représenterait 30% de la production mondiale, et de stopper la déforestation.



Retrouvez tous les Flash Infos :