Bioaddict



flash info
Publié Le 2 Mars 2013 à 07h55
 

Le diesel: un problème de santé publique qui peut rapporter gros

Delphine Batho, ministre de l'Ecologie , persiste et signe dans sa volonté de réduire le diesel en France. Elle a ainsi déclaré ce vendredi 1er mars, au Salon de l'Agriculture, que "le diesel est un problème de santé publique sur lequel on ne peut plus fermer les yeux". Le diesel reste en effet, malgré les gros progrès qui ont été faits par les constructeurs automobiles, très émetteur de particules fines et de dioxyde d'azote, responsables de maladies pulmonaires et cardio-vasculaires. Et ce carburant a été classé en 2012 par l' Organisation Mondiale de la Santé (OMS) cancérogène certain.
Les problèmes de santé sont à eux seuls suffisants pour arrêter le diesel. Mais le Cour des comptes vient d'apporter une autre bonne raison de ne plus le soutenir. Elle évalue en effet à près de 7 milliards d'euros le potentiel de gains pour l'Etat si le prix du diesel à la pompe est aligné sur le prix de l'essence. 60% du parc automobile français est concerné.



Retrouvez tous les Flash Infos :