Bioaddict



flash info
Publié Le 18 Août 2012 à 20h52
 

Les jardins partagés bio se multiplient à Hong Kong

Concombre, pomme de terre, menthe, romarin: après New York, Londres ou Paris, l'agriculture verticale s'enracine à Hong Kong où, malgré la pollution, des militants du bio font pousser des cheveux aux gratte-ciel. Impossible de connaître l'ampleur de l'engouement pour les potagers urbains à Hong Kong. Leurs propriétaires n'ayant pas besoin d'agrément officiel, ils ne sont pas recensés et on ignore donc leur nombre. "L'agriculture urbaine est de plus en plus populaire (...). Nous nous sommes développés en très peu de temps", assure Osbert Lam, le créateur de la "City Farm" qui revendique une centaine de petits maraîchers deux ans après les premiers semis. Sur la terre ferme, du côté des Nouveaux territoires de Hong Kong, en allant vers la frontière chinoise, on compte 193 petites exploitations bio, contre 123 en 2008, selon des statistiques officielles. En majorité des jardins ouvriers destinés à l'auto-consommation.



Retrouvez tous les Flash Infos :