Bioaddict



flash info
Publié Le 16 Décembre 2016 à 12h47
 

Nouveaux pics de pollution à Paris les 16 et 17 décembre

Après une accalmie, l'épisode de pollution aux particules auquel l'Île-de-France est confrontée depuis deux semaines reprend.

Les émissions locales de pollution - en provenance majoritairement du trafic et du chauffage selon Airparif - accentuées par des conditions météorologiques peu dispersives (vents très faibles de secteur sud-est, inversions de température et faible hauteur de mélange), expliquent cette situation. Un nouveau dépassement du seuil d'information et de recommandations (1er seuil) est prévu pour le vendredi 16 décembre, et des niveaux toujours soutenus sont attendus pour samedi.

Pour limiter l'intensité de l'épisode et limiter l'accumulation de pollution d'un jour sur l'autre, les mesures d'urgence prises par la Préfecture de Police sont renouvelées. Elles concernent notamment le chauffage au bois et le trafic routier. Le chauffage au bois d'appoint ou d'agrément est en effet interdit pendant l'épisode de pollution. S'agissant du trafic routier, la circulation alternée, en plus des limitations de vitesse et du contournement des poids lourds, est mise en place pour vendredi. La gratuité des transports en commun est également renouvelée par le STIF (Syndicat des transports d'Île-de-France). Des mesures complémentaires sont prises dans certaines villes, telles que la gratuité du stationnement résidentiel, et les industriels soumis à autorisation diminuent leur production.

Que faire pour se protéger en cas de pic de pollution ?

- Evitez les activités physiques et sportives à l'extérieur (jogging, vélos, marche active...) afin d'éviter d'ouvrir vos bronches et de trop vous exposer à la pollution.
- Evitez de prendre votre voiture : l'habitacle d'un véhicule est l'endroit où l'on respire le plus de particules, deux fois plus qu'un piéton en moyenne. Si on est contraint de le faire, il vaut mieux éviter d'ouvrir sa fenêtre.
- Lavez vos yeux et votre nez avec du sérum physiologique.
- Evitez les travaux domestiques car la peinture et les solvants vont aggraver les réactions du corps face à la pollution.
- Evitez les sorties à l'extérieur avec vos enfants. Evitez de promener les bébés dans les poussettes et d'emmener vos enfants au parc. Les particules fines s'accumulent en effet au sol.
- Aérez votre habitat plutôt le matin tôt et le soir tard.
- Evitez de fumer pour ne pas cumuler les polluants et aggraver les réactions.



Retrouvez tous les Flash Infos :