Bioaddict



flash info
Publié Le 13 Mai 2013 à 11h25
 

Réchauffement climatique : 2080, le début de la fin de l'humanité ?

Plus de la moitié des espèces végétales et d'un tiers des espèces animales les plus communes devraient voir l'espace propice à leur existence réduit de moitié d'ici 2080 à cause du réchauffement climatique si la tendance actuelle se poursuit. Telle est la conclusion de l'étude de chercheurs de l'université britannique de East Anglia qui a été publiée dimanche dans la revue Nature Climate. "Les populations d'animaux en particulier pourraient disparaitre plus que nous ne l'estimons avec moins de plantes disponibles pour les nourrir", explique la chercheuse Rachel Warren. "Il y aura aussi des retombées sur les hommes car il y a des espèces qui sont importantes pour la purification de l'eau et de l'air, pour limiter les inondations et le cycle de l'alimentation". Selon l'étude, cet impact sur les zones climatiques des espèces pourra être limité, y compris de manière significative, si des mesures de réduction d'émissions de GES sont prises rapidement.



Retrouvez tous les Flash Infos :