Bioaddict



événement

10 photos pour célébrer la 1ère Journée mondiale de la vie sauvage

Publié Le 3 Mars 2014 à 16h37
 
Ce lundi 3 mars 2014 a lieu la première Journée Internationale de la vie sauvage qui nous rappelle à quel point il est important de protéger les animaux sauvages alors que de nombreuses espèces sont aujourd'hui gravement menacées d'extinction.
1/10

" La vie sauvage est en grave danger, mais nous pouvons, ensemble, atténuer les menaces qui pèsent sur elle. À l'occasion de cette première Journée mondiale de la vie sauvage, j'invite instamment tous les secteurs de la société à s'engager à mettre fin au trafic d'espèces de faune et de flore sauvages et à acheter, vendre et utiliser les plantes et animaux sauvages d'une manière équitable et viable à long terme " a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, ce 3 mars 2014, à l'occasion de la première Journée Internationale de la vie sauvage.

Cette date fait référence au 3 mars 1973, date à laquelle a été adoptée à Washington, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui a pour mission la conservation de la biodiversité au travers du commerce international des espèces sauvages.

"La Journée mondiale de la vie sauvage offre une occasion idéale de célébrer les formes innombrables, belles et diverses, que revêtent la faune et la flore sauvages et de sensibiliser à la multitude d'avantages que la conservation de la nature procure aux êtres humains. Cette journée nous rappelle aussi l'urgente nécessité d'intensifier la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages, aux profondes répercussions économiques, environnementales et sociales" peut-on lire sur le site des Nations Unies, www.un.org. "Les espèces sauvages ont une valeur intrinsèque et contribuent de manières diverses au développement durable et au bien-être des populations, notamment sur les plans environnemental, génétique, social, économique, scientifique, éducatif, culturel, récréatif et esthétique. Tous les États Membres, les organismes des Nations Unies, les autres organisations mondiales, ainsi que la société civile, les organisations non gouvernementales et les particuliers, sont invités à célébrer et participer à cette fête mondiale de la vie sauvage."

46 pays s'engagent enfin à lutter contre le fléau du braconnage

Le commerce illégal des espèces sauvages, en particulier, constitue une grave menace pour la vie sauvage. Parmi les victimes, les rhinocéros et éléphants en Afrique notamment.

Les pays commencent à se rendre compte de l'ampleur du problème et le 13 février 2014, 46 pays dont certains durement touchés par le braconnage ont signé la "Déclaration de Londres". Ce texte reprend des mesures pour lutter contre le commerce illégal des espèces sauvages et renforcer les lois contre ce commerce, ainsi que pour sensibiliser les consommateurs en Asie et diminuer la demande en produits issus d'espèces menacées.

Comment vous engager vous aussi pour protéger la faune sauvage ?

Achetez vos souvenirs de vacances de façon responsable. Veillez à ce que les souvenirs que vous rapportez de vos vacances ne soient pas dérivés d'espèces menacées. Boycottez tout ce qui est en corail, ivoire, écailles de tortues marines, bois de rose du Brésil... Certains objets (sac en peau de croco, tableau en ailes de papillons...) peuvent être fabriqués à partir d'animaux élevés en captivité ou de plantes reproduites en milieu artificiel. Ne les achetez que s'ils ont un permis CITES : ce certificat, indispensable pour passer la douane, garantit que leur vente est permise et ne met pas en danger la biodiversité.

Voir la page Facebook de la Journée mondiale de la vie sauvage

Voir la page de la Journée mondiale de la vie sauvage

Romy Heisenberg




Acceuil Biomap
Le Jardin d'Eden
8 rue Lachanal Eco-tourisme et loisirs Jardin Voir la fiche