100 photos de Nature pour une presse libre

Une presse libre est essentielle pour mieux protéger l'environnement. Reporters sans frontières s'est donc associée à l'agence Minden Pictures pour vous proposer dès aujourd'hui un album de 100 photos qui témoignent de la beauté de la nature.

Les enjeux écologiques d'aujourd'hui sont immenses, et la liste des entraves à la liberté des défenseurs de la planète, de plus en plus longue. Dans les pays autoritaires, les journalistes sont aux avant-postes d'une nouvelle ligne de front, souvent inquiétés, parfois menacés de mort ou jetés en prison pour avoir enquêté sur des sujets liés à l'environnement .

Un combat vain sans une presse libre

" Notre planète n'est pas correctement défendue. De graves crises environnementales sont cachées, tenues secrètes. Parfois, des Etats vont jusqu'à emprisonner ceux qui s'intéressent de trop près aux atteintes à la bonne santé de notre planète. Et parmi eux, figurent des journalistes. Au Gabon, lorsqu'ils dénoncent le trafic de bois précieux, en Chine, quand ils alertent sur les conséquences des grands travaux fluviaux, au Cambodge, alors qu'ils enquêtent sur la déforestation, des reporters sont menacés et harcelés ", explique Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières.

Sans une presse libre et indépendante, aucun combat ne peut être entendu. L'environnement ne fait pas exception. Déjà en 2002, le prix Reporters sans frontières avait été attribué à Grigory Pasko, un journaliste russe emprisonné pour avoir filmé des militaires de son pays en train de déverser des déchets radioactifs dans la mer du Japon.

Sensibiliser à l'urgence écologique

Avec Minden Pictures, une agence reconnue pour la qualité exceptionnelle de ses photos de faune et de nature, l'organisation souhaite à travers cet album, témoigner de la beauté de notre planète et de son fragile équilibre. De nombreux acteurs de la défense de l'environnement ont apporté leur soutien : une préface signée par Nicolas Hulot, ainsi qu'un long entretien avec Jane Goodall, primatologue et messager des Nations Unies pour la paix, dont les travaux ont profondément transformé les rapports Homme-Animal.

" Ces pages sont d'abord un hymne au vivant, un flamboyant voyage au coeur des écosystèmes. Mais que deviendront ces merveilles ne serait-ce que dans dix ou vingt ans ?
Puissent ces photos nous convaincre de la nécessité de faire alliance avec la nature et avec les hommes ", souligne Nicolas Hulot, le président de la fondation Nicolas Hulot, pour la Nature et l'Homme.

Les recettes générées par la vente des albums constituent 50 % du budget de Reporters sans frontières. En soutenant l'association, vous l'aidez directement à poursuivre son engagement, vous garantissez l'indépendance de ses actions et vous lui permettez de mettre en oeuvre de nouveaux projets.

L'album "100 photos de Nature pour la liberté de la presse" est en vente partout dès aujourd'hui au prix de 9,90 €.