Bioaddict



good news

113 pays s'engagent à protéger les espèces de requins menacées

Publié Le 19 Février 2010 à 13h41
 
Un accord visant à protéger les requins en voie d'extinction a été signé par plus d'une centaine de pays à Manille, aux Philippines.

Selon le PNUE, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement, la population des requins a diminué de 90 % dans le Golfe du Mexique et en mer Méditerranée, et de 75 % au nord ouest de l'océan Atlantique, en seulement 15 ans.

Les requins sont principalement victimes de la surpêche et du commerce illégal. La viande de cet animal, apparu il ya 430 millions d'années, est très prisée depuis la fin des années 1980. Selon l'organisation non gouvernementale TRAFFIC, les 2 tonnes de viande de requin-baleine peuvent atteindre les 7 000 dollars sur les marchés de Taiwan !

D'après l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), plus de 900 000 tonnes de viande de requins ont été pêchées chaque année depuis 20 ans. Si l'on tient compte de la pêche et du commerce illégal, ce chiffre serait deux fois supérieur.

Parallélement, l'espèce est mise en danger par la pollution générée par le trafic des navires et l'impact des changements climatiques sur l'environnement marin.

Un accord pour sauver les espèces de requins menacées

Plus d'une centaine de pays ont ainsi signé un accord visant à protéger les requins en voie d'extinction lors d'une réunion des États signataires de la Convention sur la conservation des espèces migratoires appartenant à la faune sauvage (CMS) à Manille, aux Philippines.

Les 113 pays signataires de l'accord s'engagent à interdire la chasse, la pêche et le massacre du requin blanc, du requin-pèlerin, du requin-taupe et de l'aiguillat commun.

L' objectif de cet accord est de renforcer le dispositif juridique international déjà existant sur la pêche et le commerce illégal des requins. Une stratégie de préservation durable de ces espèces en danger doit être développée suite à cet accord.

" Ce premier accord global sur les espèces exploitées commercialement est une étape importante pour la préservation des requins ", a déclaré la secrétaire exécutive de la Convention au sein du PNUE, Elizabeth Mrema.

Vous avez envie d'en savoir plus sur les requins ? N'hésitez pas à partir à leur rencontre à travers l'exposition "Dans les sillage des Requins" à l'aquarium tropicale de la Porte Dorée à Paris et à venir les admirer au cinéma dans le film "Océans" !

Emilie Villeneuve
voir les sources de l'infos