Bioaddict



événement

1er juin : Journée Mondiale du Tourisme Responsable

Publié Le 31 Mai 2011 à 11h35
 
Pour favoriser la prise de conscience des professionnels, des institutions et des voyageurs, la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable organise depuis 2007 la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable. Avis aux intéressés : la 5ème édition a lieu ce mercredi 1er juin à Paris et à Rennes.

Le développement du tourisme, dans les années à venir, ouvre de nouvelles perspectives de découvertes, d'échanges et de rencontres. Toutefois son développement, s'il n'est pas maîtrisé, est aussi à l'origine d'impacts importants pour les territoires visités, tant au niveau économique, social qu'environnemental (destruction d'habitat naturel, perturbation des écosystèmes, surexploitation de ressources naturelles...). C'est autour de ces trois axes qu'intervient le concept de Tourisme Responsable pour inciter à des pratiques plus équitables et respectueuses.

Pour développer une prise de conscience des professionnels, des institutions et des voyageurs face à ces enjeux et démontrer l'intérêt et la nécessité d'adopter de nouveaux comportements et de nouvelles règles, la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable organise depuis 2007 un évènement annuel : la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable. Relayée dans plusieurs pays et régions, elle s'articule à chaque fois autour d'un thème de réflexion différent.

Cette année, la 5ème édition de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable sera organisée exceptionnellement le Mercredi 1er juin (en raison du Jour Férié en France) alors qu'elle est prévue pour le 2 juin dans les autres pays participants.

Le tourisme durable, quelles garanties ?

Alors que le nombre de labels et de certifications augmentent régulièrement, il devient difficile pour les professionnels du tourisme de s'y repérer. Parmi cette diversité, quel label ou certification choisir pour valider leurs initiatives, évaluer leur comportement ou même se différencier commercialement ?

Le label est-il la seule garantie pour un tourisme responsable ? Une question plus que légitime face à la tentation des voyagistes, de plus en plus grande, de surfer les yeux fermés sur la vague écolo.

Le thème de cette cinquième édition est ainsi consacré aux différents labels de l'écotourisme ainsi qu'aux garanties qui sont apportées aux voyageurs.

L'Afrique du Sud à l'honneur

L'Afrique du Sud sera mise à l'honneur l'après-midi au cours d'une table ronde, afin de réfléchir autour d'experts scientifiques, de professionnels et d'institutionnels, sur les solutions qui permettront aux acteurs de ce pays de mieux appréhender la question de la certification.

Avec une prévision annoncée par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) d'un peu plus d'un milliard et demi de touristes internationaux prévus d'ici 2020, le secteur ne connaît " presque " pas la crise. Il est donc urgent de s'orienter vers une nouvelle forme de tourisme, permettant aux pays d'accueil de percevoir directement les retombées économiques. Loin du tourisme de masse, ces séjours durables permettent aussi aux voyageurs de découvrir les traditions et les cultures des populations, ainsi que la biodiversité locale.

Professionnels ou simples curieux, tout le monde peut venir assister à cette journée de conférences et de débats autour d'un tourisme responsable et solidaire !

Pour plus d'informations : www.coalition-tourisme-responsable.org

Alicia Muñoz

A lire aussi : 6 agences et sites de voyage éco-responsables