Bioaddict



good news

9 ports de plaisance français récompensés pour leur gestion durable

Publié Le 25 Août 2011 à 14h10
 
Pêche, industrie nautique, tourisme... Le littoral français est une manne économique qu'il faut préserver. Pour encourager les initiatives en faveur de l'environnement, un appel à projet "Ports de plaisance exemplaires" a été lancé par le gouvernement.

Avec près de cinq millions de pratiquants et 466 installations portuaires, la plaisance joue un rôle important dans le dynamisme économique des littoraux. La demande est telle que la capacité d'accueil des ports n'est plus suffisante.

Pour pallier ce déficit, le Grenelle de la mer a permis de lancer en 2009 un appel à projets intitulé "Ports de plaisance exemplaires", auprès des collectivités locales gestionnaires de ports de plaisance, qu'elles soient maritimes ou fluviaux. Ce programme permet de soutenir les projets d'accroissement de la capacité d'accueil des ports qui intègrent le développement durable dans leur politique.

Résultats de l'appel d'offre "Ports de plaisance exemplaires"

Ce sont aujourd'hui pas moins de 30 collectivités territoriales qui ont été récompensées pour avoir su concilier développement économique et prise en compte du développement durable. Les projets retenus concernaient notamment la rationalisation de l'espace, la gestion des déchets et des eaux usées, la maîtrise de la consommation d'énergie ou encore la protection du trait de côte...

Les projets lauréats des deux précédentes éditions permettront à terme la création de 9 000 places à flot et à sec. Pour l'appel à projets 2011, mené en partenariat avec la Fédération des Industries Nautiques (FIN) et Voies Navigables de France (VNF), ce sont plus de 4 000 nouvelles places qui vont être mises à disposition des plaisanciers. Au total, près de 13 000 places supplémentaires seront donc créées dans les différents ports.

Voici les 9 projets lauréats des " Ports de plaisance exemplaires " 2011 retenus par le Ministère de l'Ecologie :

  • Communauté d'agglomération Portes de France Thionville (Lorraine) pour l'aménagement d'une zone d'activités nautiques avec un port de plaisance à Basse-Ham
  • Communauté de communes Meuse et Semoy (Champagne Ardenne) pour l'aménagement d'un port de plaisance à Monthermé
  • Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole (Nord Pas de Calais) pour l'aménagement d'un éco-port de plaisance à Valenciennes
  • Bayeux Intercom (Basse-Normandie) pour le développement de la capacité d'accueil de la plaisance à Port en Bessin-Huppain
  • Syndicat intercommunal à vocation unique de Treffiagat - Le Guilvinec (Bretagne) pour la réhabilitation d'un espace portuaire délaissé dans le port du Guilvinec - Treffiagat
  • Conseil général du Gard (Languedoc-Roussillon) pour le développement et l'optimisation des capacités d'accueil et de mise en réseau des ports fluviaux et maritimes du Rhône à la mer
  • Commune de Sérignan (Languedoc-Roussillon) pour le réaménagement du port de Sérignan avec la création d'un port à sec
  • Communauté urbaine Nice Côte d'Azur (Provence-Alpes-Côte d'Azur) pour le réaménagement et l'optimisation de l'exploitation du plan d'eau du port de Saint- Jean-Cap-Ferrat
  • Commune de Sainte-Anne (Guadeloupe) pour le réaménagement du port de Sainte-Anne

Astrid Kergrohen