Bioaddict



Agendas 21 : 47 nouveaux territoires distingués pour leur démarche de développement durable

Publié Le 25 Février 2011 à 17h18
 
A l'issue de la cinquième session de reconnaissance des "projets territoriaux de développement durable et agendas 21 locaux", le ministère du Développement durable a distingué 47 nouveaux territoires. Depuis 2007, 188 territoires ont ainsi été reconnus "Agenda 21 local France".

Cette distinction récompense une démarche conduite en concertation avec la population et les acteurs locaux, afin de faire du développement durable le nouveau modèle de développement du territoire.

L'agenda 21 se caractérise par un diagnostic partagé, une stratégie et un plan d'action pluriannuel. De la commune à la région en passant par les intercommunalités, les pays, les parcs naturels régionaux et les départements, toutes les collectivités sont concernées.

Projets de déplacements doux, multiplication des zones piétonnes, mise en place de jardins familiaux, développement d'une agriculture plus économe en ressources et respectueuse de la biodiversité, construction de maisons passives, création d'espaces culturels et sportifs à haute qualité environnementale, formation de tous les enseignants du primaire au développement durable...les agendas 21 se caractérisent par des actions concrètes adaptées au besoin de chaque territoire.

47 nouveaux territoires ont ainsi été distingués lors de cette cinquième session dont : les communes de Châteauroux, Courbevoie, Epernay, Gap, Lille, Puy-en-Velay, le Pays Bassin d'Arcachon - Val de l'Eyre ou encore le Pays Vendômois, la communauté d'agglomération Limoges Métropole, la communauté urbaine de Dunkerque, les département des Alpes de Haute-Provence, de l'Essonne, de Gironde, des Hautes-Alpes ou encore la région Franche Comté.

"Dans la dynamique initiée par le Grenelle Environnement et à l'heure des grands défis qui se posent à l'échelle de la planète, de l'Europe et de la France - changement climatique, prévention des risques, préservation des milieux...- les agendas 21 représentent l'avenir. L'échelon territorial est en effet primordial pour diffuser et mettre en oeuvre les principes du développement durable : assurer l'épanouissement des habitants, s'appuyer sur de nouveaux modes de consommation et de production plus durables, respecter les ressources naturelles et remettre l'homme et le lien social au coeur du développement", rapelle le ministère dans un communiqué.

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet " l'Agenda 21 est un outil important d'intégration des objectifs du Grenelle Environnement dans les politiques territoriales. Véritable feuille de route locale, il démontre l'engagement au quotidien des collectivités pour promouvoir le développement durable tout en renforçant le lien social et l'efficacité économique ".

Retrouvez plus d'informations sur le site www.agenda21france.org

Mathilde Emery

A lire aussi : " 1er village bio de France ", Correns est plus écolo que jamais

Publication d'un guide pour l'analyse de la vulnérabilité des territoires face au changement climatique

voir les sources de l'infos