Bioaddict



Alimentation : que garantissent les labels officiels ?

Publié Le 27 Février 2012 à 14h47
 
Agriculture biologique, Appellation d'Origine Contrôlée, Label rouge, Indication Géographique Protégée... Que signifient ces labels et peut-on vraiment s'y fier ?
7/8
 Label IGP
Label IGP

Devant la profusion de messages publicitaires écologiques que l'on retrouve sur les produits, le Gouvernement vient d'intervenir en éditant une deuxième édition du " guide pratique des allégations environnementales " afin de permettre aux consommateurs de décoder les messages publicitaires et de trier le vrai du faux.

Concernant les labels, il en existe de plus en plus : " Produit à la ferme ", " Produit de montagne "... Auto-attribués par les marques et qui n'engagent qu'elles. Mais certains sont officiels. Ils ont été créés pour lutter contre les fraudes, les contrefaçons, les usurpations, et les tromperies. Quels sont-ils et que garantissent-ils exactement ?

Agriculture biologique : Garantie du respect de l'environnement

Le label Agriculture biologique, reconnu par les pouvoirs publics français depuis 1980, garantit un mode de production respectueux de l'environnement, des équilibres écologiques, de l'autonomie des agriculteurs et du bien-être animal. L'agriculture biologique vise à la préservation des sols, et des ressources naturelles.
En outre, et c'est essentiel, les produits bio sont plus sains comme l'a montré une étude récente car ils ne contiennent pas de pesticides chimiques de synthèse , ces produits étant interdits dans l'agriculture biologique.
Les règles encadrant ce mode de production sont identiques pour les pays de l'Union européenne, et viennent d'être considérées par le Commission européenne comme équivalentes pour les Etats-Unis ( à partir de juillet prochain) et certains autres pays : l'Argentine, l'Inde, le Costa-Rica, et la Nouvelle-Zélande...

Les produits importés d'autres pays restent soumis aux mêmes exigences pour obtenir le label Agriculture biologique. Ce label concerne les productions végétales et animales destinées à l'alimentation humaine et animale.

  • Concernant les fruits et légumes, le label agriculture biologique certifie que ces produits ne contiennent pas de résidus d'engrais chimiques de synthèse (non naturels), ni de pesticides se synthèse (insecticides, herbicides, fongicides) ; ni d'OGM . Ils ne sont pas irradiés pour être conservés. Et ils ne sont pas cultivés hors sol.
  • Concernant la viande, le label agriculture biologique garantit que les animaux n'ont pas été élevés hors sol mais en plein air; n'ont mangé que des végétaux et produits végétaux issus de l'agriculture biologique à base d'herbe fraîche poussant dans des terres labellisées bio depuis au moins trois ans , et du foin et des céréales bio l'hiver ; n'ont pas mangé de farines animales, ni de végétaux OGM ; n'ont pas été traités préventivement avec des médicaments vétérinaires allopathiques de synthèse, ni d'antibiotiques ; n'ont pas été traités en cas de maladie avec des antibiotiques mais uniquement en recourant à la phytothérapie et à l'homéopathie ; n'ont pas reçu de produits destinés à stimuler la croissance ou la production des animaux (y compris les antibiotiques, les coccidiostatiques et autres auxiliaires artificiels de stimulation de la croissance) ; n'ont pas reçu d'hormones ou substances analogues, en vue de maîtriser la reproduction ou à d'autres fins (par exemple, induction ou synchronisation des chaleurs); et n'ont pas reçu d'additifs, auxiliaires technologiques, et autres substances et ingrédients non bio.
  • Bientôt le label " vins biologiques " : Le label " Vins biologiques " ne s'appliquera qu'à partir de la récolte 2012 suivant un nouveau cahier des charges européen qui intègre les deux étapes de la production de vin : la culture du raisin qui doit respecter les règles de l'agriculture bio, mais aussi la vinification. Ainsi le dosage en sulfites sera limité.


AOC : une Garantie de l'origine

L'Appellation d'origine contrôlée (AOC) est un label officiel français qui désigne un produit dont chaque étape de fabrication est réalisée selon un savoir-faire reconnu dans une même zone géographique donnant toutes ses caractéristiques au produit en question (caractéristiques géologiques, agronomiques, climatiques et historiques...) et caractéristiques humaines, (conditions de production spécifiques).

La typicité d'un produit AOC est définie par les opérateurs et d'autres personnes :

  • les amateurs du produit dont l'avis est pris délibérément en compte par les opérateurs du fait de leurs liens durables avec le terroir : consommateurs avertis, acheteurs et négociants, métiers de bouche, habitants et élus et responsables locaux, professionnels de la culture et des médias, etc...
  • des " experts " amateurs du produit et connaisseurs du terroir, qui vont apporter des points de repères non seulement sur le produit final, mais aussi sur les manières de produire, sur les ressources et les savoirs " qui comptent " sur les stades intermédiaires où se joue la typicité. Ces experts " amateurs " du produit sont des scientifiques, techniciens ou agents d'animation et de contrôle.

Le produit AOC ne peut donc être reproduit hors de son terroir.

AOP : l'équivalent européen de l'AOC

Le label AOP (Appellation d'Origine Protégée) est l'équivalent au niveau européen du label AOC français pour les produits laitiers et agroalimentaires (hors viticulture).

IGP : une garantie européenne pour une production ou une transformation locale

L'Indication Géographique Protégée (IGP) est un label européen attribué à un produit dont les spécificités sont liées à un lieu géographique où se déroule au moins sa production ou sa transformation selon des conditions bien déterminées. Cela veut dire qu'un foie gras, par exemple, importé d'Espagne et transformé dans le Gers aura droit à cette appellation IGP Gers...
Depuis 2009, les IGP concernent également les vins. La nouvelle organisation commune du marché de vin distingue en effet 2 catégories de vins : les vins sans indication géographique et les vins avec indication géographique. Cette dernière catégorie est composée des vins AOP (VQPRD) et des vins IGP (anciennement vins de pays).
La relation entre le produit et son origine est moins forte que pour l'AOC mais suffisante pour conférer une caractéristique ou une réputation à un produit.

Label rouge : une garantie de la qualité supérieure

Créé en 1960 le Label rouge est un label français représentant les produits ayant, au niveau des conditions de production ou de fabrication, un niveau de qualité supérieure par rapport à d'autres produits similaires.

La qualité supérieure du label rouge repose sur tout ou partie des critères suivants :

  • les conditions de production qui, pour certaines, se distinguent des conditions de production des produits similaires habituellement commercialisés,
  • les caractéristiques organoleptiques du produit et leur perception,
  • l'image du produit au regard de ses conditions de production,
  • les éléments de présentation, de service, ou de tout autre élément pertinent démontré par une analyse du marché considérée.

Les produits pouvant bénéficier d'un label rouge sont les denrées alimentaires (dont les produits de la mer) et les produits agricoles non alimentaires et non transformés (ex :gazon, mais les produits forestiers ne sont pas concernés).

Le Label Rouge est ouvert à tous les produits quelle que soit leur origine géographique (y compris hors communauté européenne). Il est cumulable avec une IGP à laquelle il peut-être associée, une STG et la mention Agriculture Biologique, mais n'est pas cumulable avec l'Appellation d'Origine Protégée ou avec la dénomination " vin de pays ".

STG : la garantie d'une recette traditionnelle

Le label Spécialité Traditionnelle Garantie (STG) est issu de la réglementation européenne. Il protège les recettes traditionnelles.
Il ne fait pas référence à une origine mais a pour objet de protéger la composition traditionnelle d'un produit, ou un mode de production traditionnel.
Les matières premières ou le mode de production sont les garants du caractère objectivement traditionnel du produit par rapport aux produits similaires.
La STG peut s'appliquer à tous les produits agricoles et agro-alimentaires.

Un Ecolabel pêche durable pour bientôt

Un nouvel écolabel attribué aux entreprises de pêche, de commercialisation, de transformation et de distribution de la filière des produits issus de la pêche devrait bientôt voir le jour, un décret a été adopté dans ce sens le 28 janvier 2012.
Ce label garantira le respect des critères de la pêche durable relatifs à la préservation de la ressource et de l'écosystème marins, aux conditions de travail et de vie à bord des marins, à la traçabilité et à la qualité des produits vivants, frais, réfrigérés jusqu'à leur vente au consommateur final.
L'objectif en créant ce label est de mettre fin au gaspillage des ressources marines et favoriser les pêcheries artisanales.

Mathilde Emery



voir les sources de l'infos