Bioaddict



good news

"Assiette tous risques" : manger peut nuire à la santé, ce soir sur France 3

Publié Le 28 Juin 2010 à 16h15
 
" Pièces à conviction " a enquêté sur la production des principaux aliments que nous consommons et sur l'efficacité des contrôles censés protéger notre santé. Saumon norvégien, maquereau de la Manche ou fraises d'Andalousie... vous avez autant de risques d'ingurgiter pesticides, antibiotiques ou PCB selon le magazine de France 3. "Assiettes tous risques" est à découvrir ce lundi 28 juin, dès 20h35 sur France 3.

Trois journalistes de "Pièces à conviction" ont été les cobayes d'une expérience inédite. Chacun suivant un régime alimentaire spécifique, ils ont été soumis pendant plusieurs semaines aux analyses d'un laboratoire indépendant. Les résultats sont sans appel : manger peut nuire à la santé.

Au menu : saumon aux pesticides, porc et poulet aux antibiotiques, fruits et légumes toxiques

Pour trouver ces produits il suffit d'aller au supermarché le plus proche. 60 % des fruits et légumes consommés en France sont importés d'Espagne, de Turquie ou du Maghreb. 30 % de ce que mangent les Français et leurs animaux d'élevage est importé de Chine. Notre assiette est désormais mondialisée et son contenu ne respecte pas toujours les normes sanitaires.

70 % des poissons consommés par les Français viennent de Norvège, de Corée ou du Vietnam, rappellent les 3 journalistes qui ont mené l'enquête. Or le saumon norvégien, particulièrement prisé en France, est victime des attaques du dévastateur pou de mer. Et pour contrer ce parasite, les éleveurs utilisent du diflubenzuron, un pesticide, qui, selon son mode d'emploi, serait non seulement dangereux pour l'environnement mais aussi toxique pour les poissons.

Lire "Pollution et PCB: après les poissons, c'est l'Homme qui trinque !"

Lire "La contamination de nos poissons d'eau douce par les PCB"

Les enquêteurs présentent dans le documentaire Kurt Oddekalv, président de Green Warriors of Norway, une organisation écologique, qui brandit des "poissons monstres" victimes de déformation. Selon lui, 30% des cabillauds achetés sous forme de filets proviennent de ces poissons.

Mais le " made in France " est aussi victime des dérives de l'industrialisation et de l'élevage intensif

Nos porcs et nos poulets sont souvent dopés aux antibiotiques en dépit de la loi et nos poissons frais gorgés de produits polluants.

Du producteur au consommateur, en passant par le défaut de contrôle par les autorités censées nous protéger, découvrez toutes les filières de notre alimentation.

Dans " Assiette tous risques ", vous pourrez notamment voir qu'il existe du PCB dans les sols que l'herbe des prés, contaminée, passe aux volailles ou au lait des vaches. Du PCB qui contamine aussi certains poissons pêchés dans la baie de Seine. Découvrez aussi les cochons et canards élevés à la chaîne, engraissés aux antibiotiques, ce qui est interdit et n'est pas sans risque pour les enfants et les femmes enceintes.

Lire "Viande : pourquoi préférer le bio"

Quant aux fruits et légumes, le constat n'est guère mieux. La fraise, produite de façon intensive en Andalousie par exemple, est traitée au bromure de méthyle, un pesticide interdit dans l'Union européenne. Selon les enquêteurs, l'Espagne aurait bénéficié d'une dérogation temporaire.

Lire "Fruits, légumes et céréales : pourquoi choisir le bio"

Mais que faut-il faire alors ?

Réponse avec les 3 journalistes qui ont testé pendant 12 jours les effets de régimes alimentaires opposés.

Jean-Pierre n'a absorbé que de la nourriture industrielle bon marché : il a grossi de 1,5 à deux kilos, avec dans les urines des rejets d'urée et d'acides gras insaturés et un taux de conservateurs et de colorants multiplié par sept.

Romain, qui s'est mis à un régime totalement bio, a maigri par contre de deux kilos et ses analyses d'urine sont parfaites.

A lire aussi : Alimentation : petit guide pratique pour mieux comprendre les produits bio

" Assiette tous risques " , ce soir sur France 3 à 20h35

Reportages de Jean-Pierre Canet, Romain Icard et Caroline Bennarosch (France, 2010)

Les invités d'Élise Lucet sont Bruno Le Maire, ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche et le docteur Patrice Halimi, secrétaire général de l'ASEF (Association Santé Environnement France) qui a élaboré le protocole auquel ont été soumis des 3 journalistes cobayes de Pièces à conviction pour les besoins de leur enquête et analysé les résultats.

Lire "Food Inc : Achète, mange, meurs et vas te faire food !"

Lire ""Food Fight : la révolution bio en Californie" : bien se nourrir est un droit et non un provilège !"

Emilie Villeneuve

voir les sources de l'infos