recyclage

Bic et Leclerc recyclent vos stylos usagés en mobilier urbain

A la veille de la rentrée des classes, la marque de stylos BIC et les supermarchés E. Leclerc s'associent autour d'un projet d'économie circulaire visant à encourager le recyclage des stylos usagés.
Afficher le diaporama

 

Cette collaboration a commencé dès le début de l'été avec la mise en place de bornes de collecte de stylos à l'entrée des hypers et supermarchés E. Leclerc. Celles-ci permettent de récupérer tous types d'instruments d'écriture usagés (stylos, feutres, porte-mines, effaceurs, marqueurs, surligneurs, correcteurs, de toutes marques) et seront en place jusqu'à la fin de la période de rentrée des classes afin d'encourager les consommateurs à rapporter leurs stylos usagés au moment de l'achat de nouvelles fournitures scolaires.

Les stylos collectés seront ensuite confiés à la filière de recyclage initiée et mise en place par BIC : les produits récupérés seront transformés en mobilier extérieur - banc, jardinet ou encore table de pique-nique - par la société "Plas Eco" qui fabrique et commercialise la gamme de mobilier urbain "Ubicuity" fabriquée à partir de la collecte de ces instruments d'écriture usagés.

1 banc = 4 800 stylos recyclés
1 table = 16 300 stylos recyclés
1 jardinet = 7 200 stylos recyclés
1 assis debout = 4 400 stylos recyclés

[media]

"Jusqu'à présent, la collecte des stylos usagés initiée en 2011 par BIC se faisait principalement dans les écoles et les entreprises. C'est la première fois que BIC s'associe à une enseigne, E. Leclerc, pour élargir ce mouvement de collecte à la période de rentrée des classes. Ce geste de tri répond à un besoin grandissant chez les consommateurs", précise BIC dans un communiqué.

A noter : Pour chaque stylo collecté, 1 centime d'euro sera également reversé à l'association "la Voix de l'Enfant", fédération d'associations qui s'est donnée pour mission " l'écoute et la défense de tout enfant en détresse quel qu'il soit, où qu'il soit ".

ME