Bioaddict



Bill Gates croit au miracle nucléaire

Publié Le 26 Mars 2010 à 10h40
 
Le visionnaire fondateur de Microsoft pense que le nucléaire est l'une des énergies majeures du futur.

Après avoir révolutionné le monde grâce au miracle de l'informatique, Bill Gates se verrait bien faire un deuxième miracle en fournissant au monde une énergie quasi inépuisable, renouvelable, durable, et sans effets sur le réchauffement climatique puisqu'elle n'émet pas de gaz à effet de serre : l'énergie nucléaire.

Mais pas n'importe laquelle. Une énergie produite dans de petites centrales par des réacteurs qui utiliseraient de l'uranium appauvri, celui que l'on rejette actuellement comme déchet, qu'on ne peut ni détruire, ni réutiliser, et dont on ne sait quoi faire pour s'en débarrasser.

Ces centrales auraient une autonomie de 50 à 100 ans, période pendant laquelle elles n'auraient pas besoin d'être rechargées en combustible.

L'idée n'est pas nouvelle. Il y a déjà 60 ans qu'elle avait été envisagée et non retenue. Trop cher pour les experts, trop compliqué et trop risqué : comment se comporteront les matériaux en contact avec l'uranium pendant une centaine d'années ? En 2000 elle a été réexaminée de nouveau par des experts internationaux, sans succès.

Mais Bill Gates, qui est très riche, et évidemment conseillé par les meilleurs ingénieurs du monde, y croit. Et il n'est pas le seul. Toshiba, l'un des leaders mondiaux dans la construction de réacteurs nucléaires y croit aussi, de même que notre constructeur de centrales français, AREVA, qui aurait été en contact direct avec Bill Gates sur ce projet.

Mais il faudra encore attendre 10 ou 20 ans avant que ce type de centrales entrent en fonctionnement.

H de M