biodiversité

Biodiversité : Bayonne, Montpellier et Toulouse récompensées !

Dans le cadre du concours organisé par Natureparif récompensant les collectivités locales qui s'engagent dans la préservation de la biodiversité, plusieurs villes françaises ont été distinguées.

La ville de Bayonne a été élue "capitale française de la biodiversité " (de la catégorie des villes de 20 001 à 100 000 habitants) dans le cadre du concours organisé par l'Agence Régionale pour la Nature et la Biodiversité en Ile de France (" Natureparif ") ayant pour thème cette année " Biodiversité et planification urbaine".

L'objectif du concours est de mettre à l'honneur les actions concrètes des villes françaises visant à protéger le patrimoine naturel autant que le bâti.

Les actions de Bayonne récompensées portent notamment sur les nouveaux modes de gestion des espaces verts, la réhabilitation des zones humides de la plaine d'Ansot, la création de l'éco-quartier du Séqué et la sensibilisation à l'environnement du jeune public.

Bayonne, récompensée dans la catégorie des villes de 20 001 à 100 000.

Mais d'autres collectivités ont également été distinguées : Montpellier a eu la plus haute distinction en étant élue "capitale 2011 de la biodiversité" (elle succède ainsi à Grande Synthe, lauréate nordiste en 2010) ; Saint-Orens-de-Gameville (Haute Garonne) dans la catégorie des villes de 2.000 à 20.000 habitants ; Toulouse (Haute-Garonne), dans la catégorie des villes de plus de 100.000 habitants ; Dunkerque Grand Littoral (Nord), dans la catégorie des communautés urbaines et d'agglomération ; Maurecourt (Yvelines), pour le ''Prix Natureparif'' décerné à une collectivité francilienne et Condette (Pas-de-Calais), pour le ''Prix Coup de coeur'' décerné par le Jury.

Jeannine Czech