biodiversité lois

Biodiversité : l'AFNOR crée une norme écologique

Pour préserver et développer les habitats naturels aquatiques, l'AFNOR vient de créer une norme qui précise la méthodologie de conduite de projets de génie écologique appliqués aux zones humides et aux cours d'eau.

Le génie écologique a pour mission d'organiser le bon fonctionnement des écosystèmes. Il est à la base de la restauration et de la réhabilitation de berges, de l'aménagement et de l'entretien de cours d'eau, et de la prise en compte des écosystèmes dans l'aménagement du territoire... Il regroupe ainsi des moyens, des méthodes, des métiers et des personnels chargés de  préserver et de développer la biodiversité.

Cette nouvelle norme, NF X10-900, va donc permettre de structurer la professionnalisation du génie écologique, une filière en plein essor.

Elle fixe en effet des recommandations précises pour conduire un projet de génie écologique appliqué aux zones humides et aux cours d'eau. Elle définit les méthodes d'interventions sur ces habitats naturels et leurs écosystèmes, depuis la prise de décision permettant d'initier des actions jusqu'au suivi des habitats sur le long terme. Et elle décrit l'ensemble des opérations d'études, de maîtrise d'oeuvre, de travaux et de gestion. La notion de coordinateur Biodiversité apparaît également.

Cette norme propose donc des solutions concrètes et pragmatiques adaptable à tout projet de génie écologique. Elle est destinée aux hydrologues, biologistes, naturalistes, ingénieurs et pouvoirs publics et va les aider à se poser les bonnes questions au bon moment : Quels sont les différents intervenants associés au projet ? Quelles sont les étapes à mener avant le début des travaux ? En quoi consiste la réalisation des travaux ? ...

Elle va en outre permettre de répondre aux enjeux fixés par des actions réglementaires et politiques sur la biodiversité tant en France que dans le monde. La directive cadre sur l'eau (2000/60/CE) a en effet fixé le " bon état " des masses d'eau comme un objectif en soi.

Pour accéder à cette norme NF X10-900 "Génie écologique - Méthodologie de conduite de projet appliqué à la préservation et au développement des habitats naturels - Zones humides et cours d'eau ": http://www.boutique.afnor.org

Jeannine Czech

Info +

Le rôle de l'AFNOR

L'association AFNOR (Association Française de Normalisation) et ses filiales constituent un groupe international au service de l'intérêt général et du développement économique. Elle conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes, sources de progrès et de confiance.
Les missions d'intérêt général sont assurées par l'association dans le cadre d'un décret qui lui confère l'animation et la coordination du système français de normalisation, la représentation des intérêts français dans les instances européennes et internationales de normalisation, l'élaboration et la diffusion des normes. Ses filiales - formation, évaluation et certification, réseau international - quant à elles, exercent des activités de marché dans un environnement concurrentiel et en respectent strictement les règles. La direction générale du Groupe est assurée par Olivier Peyrat.

Qu'est-ce que le "génie écologique" ?

Restaurer les cours d'eau, entretenir les espaces naturels ou encore préserver la biodiversité dans les projets d'aménagement sont autant de compétences qui relèvent du génie écologique.

Biologistes, naturalistes, hydrologues et ingénieurs sont les artisans d'une filière verte en plein essor : le génie écologique. Ces mots recouvrent une réalité simple et vieille comme le monde : la restauration, l'entretien, la préservation de la biodiversité, et la mise en place d'aménagements intégrés à l'environnement. Des activités naturelles pour nos ancêtres mais qui ont été marginalisées par l'industrialisation et l'artificialisation des terres. Aujourd'hui, l'enjeu est de préserver un patrimoine naturel qui rend à l'homme des services inestimables.