Bioaddict



good news

Bisphénol A : l'interdiction des biberons étendue à l'Europe

Publié Le 29 Novembre 2010 à 15h13
 
La Commission Européenne vient de voter l'interdiction des biberons contenant du bisphénol A.

En France, le Parlement avait voté à l'unanimité, en juin dernier, la suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation et de la mise sur le marché de biberons fabriqués avec du bisphénol A.

La décision de la Commission Européenne était donc très attendue, et ceci d'autant plus que les derniers rapports publiés par l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) étaient favorables à l'utilisation de cette substance chimique. L'agence avait en effet annoncé le mois dernier qu'elle n'avait pu identifier aucune nouvelle preuve permettant de reconsidérer la dose journalière tolérable (DJT) existante pour le bisphénol A (BPA), actuellement fixée à 0,05mg/kg de poids corporel.
C'est donc une très bonne nouvelle et un camouflet donné à l'Agence. La décision entrera en application en juin 2011.

Mais le Réseau Environnement Santé (RES) qui réclamait cette interdiction réclame maintenant que l'interdiction soit élargie à tous les contenants alimentaires afin d'éliminer également la contamination maternelle qui passe par l'alimentation, et notamment par le revêtement intérieur des boîtes de conserves.

Lire : Le bisphénol A nuit gravement à la santé

"Cette mesure doit à l'évidence être complétée, car personne ne comprendrait que l'on se préoccupe de protéger les nourrissons nourris via un biberon au BPA, mais pas ceux qui sont nourris au sein maternel alors que le lait maternel est tout autant contaminé", explique le RES.

Le BPA est en effet un perturbateur endocrinien responsable de nombreuses maladies dont des troubles graves de la reproduction. Et le chauffage à haute température des récipients et ustensiles qui le contiennent favorise son passage dans les aliments.

Le député Gérard Bapt (PS) avait demandé d'étendre l'interdiction à tous les contenants alimentaires, mais son amendement avait été rejetée par le Gouvernement.
Nous pouvons espérer maintenant que le problème sera reconsidéré. Xavier Bertrand, Ministre de la santé, a en effet déclaré ce matin sur Europe 1 que "dans un peu plus d'un mois nous diposerons d'un rapport complet pour savoir si au-delà des biberons nous devons aller plus loin. Si le rapport nous dit qu'il faut étendre la mesure actuelle, je n'hésiterai pas une seconde à le faire ".

Reste à savoir qui va rédiger ce rapport.

Hervé de Malières

A lire aussi : Bisphénol A : L'insoutenable légèreté de l'Agence Européenne pour la Sécurité des Aliments