Bioaddict



Botanic s'allie à la LPO pour faire revenir les oiseaux dans nos jardins

Publié Le 2 Mars 2012 à 16h44
 
Le Groupe Botanic, spécialisé dans les produits de jardinage bio et écologiques, vient de signer un accord de partenariat avec à la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). L'objectif est de développer la création d'espaces refuges en faveur de la biodiversité pour faire revenir les oiseaux dans nos jardins, terrasses et balcons.
Allain Bougrain Dubourg et Luc Blanchet, président des jardineries Botanic

Cela fait cette année 100 ans que la Ligue de Protection des Oiseaux est née. Son premier combat a été mené contre le massacre des macareux.

Aujourd'hui la France compte plus de 170 réserves naturelles nationales, et 9 parcs nationaux. Mais l'usage intensif des pesticides, l'exploitation massive des ressources en eau, et l'urbanisation envahissante qui engloutit chaque année environ 70 000 hectares de terres agricoles et d'espaces naturels entrainent une baisse alarmante de la biodiversité, et notamment des oiseaux. " Ainsi actuellement, en France, un oiseau nicheur sur quatre est menacé" constate avec colère Allain Bougrain Dubourg , président de la LPO, et ceci malgré la mise en place des Trames Vertes et Bleues.

Face à cette situation la LPO, avec ses 45 000 membres, a entrepris des actions pédagogiques et lancé des programmes de conservation d'espèces d'oiseaux fragiles. Elle a aussi lancé le programme " Refuges " qui a pour objectif d'inciter les propriétaires de terrains (publics ou privés) à utiliser des techniques respectueuses de l'environnement et économes en énergie, ainsi qu'à adopter des principes simples de gestion écologique en effectuant par exemple quelques aménagements, comme l'ensemencement d'une prairie fleurie ou la gestion différenciée des surfaces herbacées. A ce jour, plus de 10 000 refuges représentant 15 000 hectares ont été créés.

Et ce programme, la marque Botanic, très engagée dans le jardinage écologique depuis1995, et qui a banni en 2008 tous les engrais et pesticides chimiques de synthèse de ses rayons pour les remplacer par des produits labellisés AB, vient de décider de le soutenir.

Dans ce sens jeudi 1er mars, pendant le Salon de l'Agriculture, un partenariat de mécénat a été signé entre Allain Bougrain Dubourg et Luc Blanchet, président des jardineries Botanic.

" Une vingtaine de magasins Botanic et le siège social de l'entreprise vont ainsi devenir des établissements refuges" a expliqué Luc Blanchet. Des ateliers animés par la LPO se tiendront chaque année dans ces magasins. Et les 2400 collaborateurs du groupe et les clients de Botanic vont être sensibilisés pour créer leur espace refuge en utilisant des gammes de produits et des mélanges de graines spécialement préparés pour contribuer au développement de la biodiversité dans les jardins, les terrasses et balcons.

Ce partenariat avec la LPO, ajouté au partenariat avec l'UNAF (Union Nationale des Apiculteurs de France) dans le cadre du programme de " l'abeille sentinelle de l'environnement ", et qui a conduit Botanic à implanter des ruches dans six de ses magasins, confirme l'engagement de la marque dans la protection de l'environnement et la préservation de la biodiversité.

Pierre Perret nous avait demandé d'ouvrir la cage aux oiseaux.
Aujourd'hui ce sont nos jardins que nous devons ouvrir aux oiseaux.

Hervé de Malières