Bioaddict



reportage

Parc de Branféré, l'enchantement de la biodiversité

 
Le parc animalier et botanique de Branféré offre un coin de paradis terrestre ludique dans le Morbihan.
1/12
" L'émerveillement est le premier pas vers la connaissance et le respect des êtres vivants " - Nicolas Hulot.

Branféré n'est pas un parc qui renferme les animaux dans des lieux bétonnés et grillagés de quatre mètres carrés. C'est au milieu de 40 hectares de verdure que les 120 espèces animales cohabitent parmi les 70 espèces d'arbres et arbustes. La plupart des animaux sont en semi liberté ce qui procure au visiteur un moment privilégié avec eux. Ils peuvent s'approcher et nourrir les wallabies qui aiment se faire caresser contre une petite douceur de pop-corn. D'autres vous couperont la route sans même daigner vous regarder pour rejoindre les chiens de prairie qui font la sieste à l'ombre des platanes. Lémuriens, aras, tamarins pinchés, panda roux, maki catta, loup à crinière, gibbons, singes capucin, loutres cendrées, tapir... près de 1000 animaux différents sont observables. Un espace contact permet au plus jeunes de nourrir les chevrettes, ânes et alpagas, gourmands eux-aussi de pop-corn ! Un pop-corn, spécialement conçu pour les animaux (sans sel, sans sucre...).
Une plaine africaine a été spécialement aménagée sur 5 hectares pour accueillir les animaux de la savane : girafes, koudoux, gnoux, hippopotames pygmés, oryx, zèbres, grues, autruches...Une cabane perchée permet de les observer à près de 7 mètres de haut.

Présents tous les jours sur le parc, les écoguides présentent le nourrissage des animaux et animent divers espaces pour échanger sur ces derniers et le respect de la biodiversité. Le spectacle d'oiseaux est un des grands moments du parc. Pélicans, vautours, ibis du Nil, cigognes et autres oiseaux vous offrent un ballet au dessus de vos têtes grâce à la manipulation de deux écoguides. Sans parler des aras qui en semi liberté, viennent illuminer le ciel de Branféré. Un spectacle jouissif à contempler surtout lorsque l'on sait que l'une des plus grandes menaces de ces oiseaux est leur commerce, entraînant la capture et la mort de milliers d'entre eux chaque année.

Lorsque vous vous promenez à Branféré, vous êtes tout aussi surpris par la diversité de la flore. Un héritage laissé par un botaniste qui a planté au 18ème siècle des essences rares dont certaines subsistent encore actuellement : séquoias centenaires, pin laricio, camélia, azalée, rhododendron et un platane pleureur d'Orient âgé de 300 ans, classé " Arbre remarquable de France " et réputé pour être l'un des plus beaux spécimens d'Europe.
Cyprès chauve, liquidambar, eucalyptus, gunnera... autant d'espèces végétales qui vous surprendront.