Bioaddict



C&A s'engage pour une mode responsable et bio

Publié Le 6 Avril 2012 à 14h32
 
L'enseigne C&A a annoncé que d'ici 2020, tous ses vêtements seront fabriqués en coton dit " durable ". Elle souhaite également élargir sa gamme en coton biologique et lance même une vaste campagne intitulée "We love bio" !
DOSSIER SPECIAL
1/7
 Collection C&A été 2012 en coton bio
Collection C&A été 2012 en coton bio

D'ici 2020, tous les articles de l'enseigne seront fabriqués en coton dit " durable "

" Le coton durable est cultivé avec des engrais et pesticides moins artificiels que ceux utilisés pour le coton conventionnel. Par ailleurs, les producteurs de coton durable sont garants de la protection des végétaux, d'une utilisation optimale de l'eau et de la protection des sols ", a expliqué C&A dans un communiqué. "Passer au coton durable d'ici 2020 constitue un autre jalon dans la stratégie de développement durable de notre marque", a ajouté Andreas G. SEITZ, porte-parole de la Direction C&A Europe. "Un autre jalon" car l'engagement de l'enseigne pour le développement durable ne s'arrête pas là !

C&A souhaite également accélérer la vente de ses vêtements en coton biologique certifié

Le coton biologique certifié par le label, Organic Exchange 100 (OE100) est soumis à des exigences encore plus strictes que le coton durable. Le coton biologique est en effet cultivé sans l'utilisation de produits chimiques artificiels et de pesticides. Par ailleurs, la plante est cultivée à partir de graines qui ne sont pas génétiquement modifiés et nécessite beaucoup moins d'eau que le coton conventionnel. Et pour C&A, il ne s'agit pas seulement de protéger l'environnement et les ressources dans les territoires de culture du coton, mais aussi de protéger la santé des producteurs locaux. " L'engagement de l'entreprise pour le coton biologique est considéré comme un investissement d'avenir qui profitera à l'Homme et à son environnement, comme à la société toute entière " a ainsi expliqué l'enseigne.

En 2011, les ventes de vêtements en coton biologique C&A ont atteint 32 millions d'articles contre 26 millions en 2010, soit une augmentation de 20%. La proportion de produits en coton biologique parmi toutes les collections, a déjà augmenté d'environ 13%. L'objectif de C&A est maintenant de doubler ses ventes annuelles à plus de 60 millions d'articles en coton biologique d'ici 2013. Un objectif qui devrait même être atteint cette année selon l'enseigne.

"Nous sommes très satisfaits de l'augmentation de la demande concernant les vêtements en coton bio, car elle reflète une réponse positive du marché à la production de vêtements issus du développement durable. Nos clients apprécient notre engagement à offrir des vêtements tendance au meilleur prix mais également de le faire en mettant le développement durable au coeur de nos préoccupations ", a ainsi déclaré Andreas G. SEITZ.

Une engagement qui se veut global

L'engagement de C&A pour le développement durable et le bio va au-delà de la simple vente de ses vêtements. L'enseigne coopère en effet également avec divers organismes, aide les agriculteurs à changer leurs méthodes de culture, organise des formations avec les fournisseurs et investit dans des programmes de développement globaux visant à étendre les capacités de production de coton organique. Tout cela contribue également à améliorer la situation économique des producteurs de coton en développement.

" C&A souhaite par ailleurs lancer une vaste campagne pour informer ses clients sur les avantages des produits en coton bio. Une campagne d'information qui vise à accroître encore la sensibilisation du public à cette cause et dont tous les aspects concernant le coton biologique et le développement durable sont développés de manière ludique sur le site dédié www.welovebio.com " a également déclaré l'enseigne dans son communiqué.

Et le petit plus dans tout ça, c'est que C&A vend ses produits en coton bio au même prix que le coton traditionnel en prenant le surcoût à sa charge. " Bien que le coût du coton biologique soit actuellement encore plus élevé que celui du coton conventionnel, C&A n'a pas répercuté la différence de prix sur ses produits destinés à la vente."

Mathilde Emery