Bioaddict



Changement climatique : Shell impliqué dans un nouveau scandale de lobbying

Publié Le 22 Août 2012 à 16h38
 
Notre confrère The Gardian, relayé par Courrier International, vient d'annoncer un nouveau scandale de lobbying concernant le réchauffement climatique mené par la compagnie Shell auprès de hauts fonctionnaires britanniques.
La campagne de Greenpeace "Save the Arctic" contre la compagnie Shell qui a obtenu des droits de forage dans l'océan Arctique.

La majorité des Hauts fonctionnaires qui travaillent dans les ministères chargés de l'écologie et du réchauffement climatique n'ont pas eu de formation scientifique leur permettant de comprendre si, et pourquoi, notre planète connaît actuellement un réchauffement climatique. Il est donc normal qu'ils suivent des stages d'information et de formation afin qu'ils puissent prendre des décisions en toute connaissance de cause. Et il est évident que ces stages ne peuvent être organisés que par des experts indépendants.

Mais en Grande Bretagne le ministère de l'Energie et du Changement climatique n'a pas eu d'état d'âme. Il a carrément utilisé les services de la compagnie pétrolière Shell pour former ses fonctionnaires. Il a ainsi reconnu, révèle The Gardian, qu'entre "30 et 40 fonctionnaires de rang intermédiaire et de haut rang" affectés dans dix ministères ou agences gouvernementales britanniques ont suivi un stage de formation organisé spécialement pour eux par Shell.

Ce stage qui s'est tenu en juin dernier au siège de la compagnie Shell, et dont le thème était "la production et au marché de l'énergie dans un monde soumis à des quotas de carbone" a donc été financé par l'un des acteurs majeurs du réchauffement climatique. Et ce stage n'était pas le premier. Une formation de ce type avait déjà eu lieu en juin 2011.

Stella Giani