Bioaddict



Changements climatiques : se préparer pour le monde de demain

Publié Le 7 Février 2011 à 15h47
 
Alors que les débats font rage sur les options à prendre face au changement climatique, le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) lance une nouvelle édition interactive de son Rapport sur les Ressources Mondiales destiné à aider la prise de décisions par les gouvernements nationaux.

D'ici 2050, certaines prévisions indiquent que les précipitations annuelles au Ghana pourraient diminuer de 60% par rapport au niveau actuel, ou augmenter de près de 49%. Comment le gouvernement d'une nation ouest-africaine aux ressources naturelles réduites peut-il faire face à une incertitude aussi pesante dans la planification de son avenir? Comment peut-il décider où concentrer son développement agricole, ou encore décider de la meilleure façon de gérer son approvisionnement en eau dans l'avenir? Enfin, de quelle façon les fonctionnaires officiels africains et asiatiques peuvent-ils faire face aux autres impacts liés au changement climatique, tels que la modification des régimes de mousson et les sécheresses de longue durée?

Le tout dernier Rapport sur les Ressources Mondiales (WRR) traite ainsi de la question opportune de la prise de décision par les gouvernements nationaux. Un site Web interactif a été inauguré pour le lancement du rapport : www.worldresourcesreport.org.

Depuis 1986, l'influent rapport sur les Ressources Mondiales a été conjointement publié tous les deux ans par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la Banque mondiale et l'Institut des ressources mondiales. "Cette toute nouvelle édition propose un modèle innovant et interactif qui interpellera sans doute les auditoires et qui présente un large éventail de la recherche impliquant plus de 100 responsables gouvernementaux, des experts du climat, des dirigeants internationaux et des praticiens du monde entier. Toutes les recherches seront disponibles sur le site Web. Ces recherches comprennent des études de cas, des exercices de scénario par pays, et des tables rondes sur des questions ciblées. Cette recherche, ses commentaires, et les contributions fournies par les visiteurs du site web du WRR, donneront des informations sur les conclusions et sur les recommandations du rapport, qui sera officiellement publié en avril 2011", précise le PNUE dans un communiqué.

Le rapport fournira ainsi des orientations sur l'intégration des risques liés aux changements climatiques dans la prise de décision et dans la planification de politiques dans des secteurs tels que l'agriculture, la production d'électricité, la sylviculture et la gestion de l'eau. Il présentera des approches pour traiter différents types de risques liés aux changements climatiques à long terme.

"Les résultats seront particulièrement adaptés pour aider les responsables publics au niveau national en Afrique, en Asie et en Amérique latine. En effet, ces pays seront les plus touchés par les impacts du changement climatique. Certains pays en voie de développement plus vulnérables sont déjà en train d'expérimenter de telles approches. Le rapport mettra en évidence plus d'une douzaine d'études de cas, dont celui du Mali où des pratiques novatrices de diffusion d'information, celui de l'Afrique du Sud où les informations sur la biodiversité sont prises en compte dans la planification du développement, ou encore celui de la Namibie où des institutions communautaires aident à lutter contre la désertification", précise encore le PNUE.

Mathilde Emery

A lire aussi : Réchauffement climatique : le monde arabe est particulièrement exposé

Réchauffement climatique : Nous sommes entrés dans le monde d'après

Grenelle 2 de l'environnement : ce qui va changer dans nos vies

Changements climatiques : comment la France se prépare à l'inéluctable

voir les sources de l'infos