Bioaddict



Climat : 2014, année la plus chaude en France depuis 1900

Publié Le 19 Janvier 2015 à 16h52
 
Selon le bilan climatique annuel de Météo-France, la température moyenne annuelle en 2014 sur la France a dépassé de 1,2 °C la normale, positionnant l'année au premier rang des années les plus chaudes depuis 1900, devant 2011 (+ 1.1 °C) et 2003 (+ 1.0 °C).
2014 : année la plus chaude en France depuis 1900 selon Météo-France

L'année a été très douce sur l'ensemble des régions, sans période de fortes chaleurs mais avec un nombre de jours de gel très inférieur à la normale*. "Dans certaines stations, il n'avait jamais gelé aussi peu depuis le début des relevés" note Météo-France. Le thermomètre n'est ainsi descendu en dessous de 0 °C que 2 jours à Paris (normale : 25 jours de gel par an), 3 jours à Brest (normale : 16 j), 5 jours à Marignane (normale : 25 j), 12 jours à Lyon (normale : 50 j), 17 jours à Tarbes (normale : 41 j), 27 jours à Clermont-Ferrand (normale : 64 j) et 29 jours à Strasbourg (normale : 66 j).

Les précipitations ont été excédentaires de plus de 20 % en Bretagne, dans le Poitou, sur l'ouest des Pyrénées ainsi que dans le quart sud-est. La pluviométrie annuelle a souvent atteint une fois et demie la normale** de l'Hérault à l'Ardèche et des Bouches-du-Rhône aux Alpes-Maritimes. En Ardèche, le record annuel de pluviométrie*** a été battu avec plus de 1900 mm cumulés sur l'année. À l'inverse, le sud de la Lorraine et le massif des Vosges ont connu un déficit proche de 20 %. En moyenne sur la France et sur l'année, la pluviométrie a été supérieure à la normale* de plus de 10 %.

La durée d'ensoleillement annuelle a été proche de la normale** sur la quasi-totalité du pays. Toutefois, les régions s'étendant de l'ouest de la Basse-Normandie au nord de la Bretagne ainsi que le sud des Pays de la Loire ont bénéficié d'un ensoleillement excédentaire de plus de 10 %.

Plusieurs évènements remarquables (signes du changement climatique) se sont produits en 2014, note également Météo-France :

- Tempêtes à répétition en février sur le nord-ouest de la France
- Un début d'année très pluvieux accompagné d'inondations dans de nombreuses régions
- Sécheresse record dans le Nord-Est d'avril à juin
- Juillet-Août : cumul de précipitations record, faible ensoleillement et fraîcheur généralisée
- Un nombre record d'épisodes pluvieux intenses accompagnés d'inondations sur les régions méditerranéennes en 2014

Quel bilan climatique en 2014 pour le reste du monde ?

2014 devrait être l'année la plus chaude enregistrée en Europe. Les premières estimations provenant des observations et des réanalyses montrent que la température moyenne annuelle de 2014 pour l'Europe serait de 0,3 °C au dessus du précédent record de 2007. Il faut savoir qu'à l'exception de 1989, les 10 années les plus chaudes ont toutes été enregistrées depuis 2000.

Découvrir les estimations à l'échelle européenne

Au niveau mondial, selon une estimation préliminaire de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) l'année 2014 " pourrait se révéler l'une des années les plus chaudes, voire la plus chaude, jamais enregistrée ".

Lire l'article : Climat : 2014 pourrait se révéler l'année la plus chaude jamais enregistrée

Le réchauffement climatique semble ainsi prendre de l'ampleur... "D'après les données provisoires dont on dispose pour 2014, le XXIème siècle compte déjà quatorze des 15 années les plus chaudes jamais observées", a déclaré le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Michel Jarraud qui a précisé que "le réchauffement du climat ne marque aucune pause".

Alexandre Sieradzy

** moyenne de référence 1991-2010
*** depuis 1959, période de référence pour les précipitations
1 mm de précipitations=1litre d'eau par m2

Voir le Bilan climatique définitif de l'année 2014 de Météo-France


Acceuil Biomap
Bio Burger
46 Passage Choiseul Alimentation bio Restaurant bio Voir la fiche