Bioaddict



événement

Publié Le 3 Février 2011 à 15h52
 
Vous êtes une famille, une commune, une classe, une école, une entreprise, une organisation de scout... proposez un arbre candidat éligible à l'arbre de l'année. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury s'attachera à l'intérêt constitué par l'histoire même de l'arbre, à son importance : culturelle, affective, sociale, symbolique.

Le déroulement du concours

Ce concours est organisé dans le cadre de l'année internationale des forêts par l'Office national des Forêts (ONF) et Terre Sauvage. Le travail du jury est préparé par un Comité de sélection composé de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.
LPO et de l'ONF étudieront l'ensemble des candidatures et présenteront au jury 78 arbres, soit 3 arbres par région française. Chaque arbre aura été expertisé et présenté avec ses caractéristiques en tant que milieu de vie (biodiversité) par l'ONF.

Temps forts

Le jury sélectionnera en septembre l'arbre de l'année par région puis élira en novembre 2011 le lauréat national. Le public participera au choix du lauréat par un vote sur Internet.

Une jeune pousse de l'arbre de l'année sera plantée à l'Elysée et l'arbre lauréat rejoindra l'inventaire national des Arbres remarquables.

Une exposition de photos

Un travail réalisé par les photographes de Terre Sauvage permettra au jury de découvrir les 26 candidats via de magnifiques clichés accompagnés de visuels associant l'arbre au groupe de personnes ayant présenté sa candidature.
Un texte racontant l'histoire homme-nature de l'arbre fera partie de la présentation.
Cette production donnera lieu à une exposition sur les grilles de l'UNESCO en novembre et décembre 2011.

Comment participer ?

Retrouvez plus d'infos sur le site Internet de Terre Sauvage : www.terre-sauvage.com

Rendez-vous sur le site www.arbredelannee.com pour remplir le dossier d'inscription et découvrir le calendrier de l'opération et ses modalités.

Stella Giani

A lire aussi : En 2011, tous unis pour protéger la forêt !

 

voir les sources de l'infos