Bioaddict



good news

"Copenhague, chronique d'un accord inachevé", ce soir sur Canal +

Publié Le 11 Janvier 2010 à 03h54
 
Découvrez les premières images du documentaire. Dans les coulisses de Copenhague, le réalisateur Jean-Philippe Amar a suivi l'action de Laurence Tubiana, fondatrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales, et médiatrice des négociations sur le climat. Un documentaire qui expose toutes les difficultés pour obtenir un accord mondial sur le réchauffement climatique...
DOSSIER SPECIAL
Découvrez les images du documentaire qui sera diffusé ce soir sur Canal+

Le protocole de Kyoto est prévu pour demeurer en vigueur jusqu'en 2012. A cette date-là, un nouveau plan d'action devra être adopté, afin que toutes les nations suivent une seule et même voie en matière de climat et d'environnement. L'objectif est de penser un monde écologiquement viable pour l'humanité. Pour les décideurs politiques, le temps des négociations internationales s'achève à Copenhague. Il ne reste que quelques décennies pour contrer le réchauffement climatique. A travers le regard de Laurence Tubiana,  fondatrice de l'Iddri (Institut du développement durable et des relations internationales) et missionnée par l'Union européenne pour être médiatrice auprès des principaux négociateurs, le documentariste Jean-Philippe Amar retrace une année de tractations internationales.

"Copenhague, chronique d'un accord inachevé", dépeint ainsi les coulisses des négociations sur le réchauffement climatique, entre le sommet de Bonn, en juin, et la clôture de Copenhague, le 18 décembre dernier. Entre ces séquences de négociation sont exposés les grands enjeux du réchauffement, ainsi que des exemples d'adaptation réussies.

Le documentaire suit Laurence Tubiana mais présente également plusieurs experts prestigieux :

- Sir Nicholas Stern pour sa vision économique. Economiste britannique, ancien directeur de la banque mondiale, auteur d'un rapport fracassant sur les conséquences économiques du réchauffement climatique.

- Dr Rajendra Pachauri pour sa vision environnementale: président du groupe d'experts internationaux sur l'évolution du climat de l'ONU - GIEC -, Prix Nobel de la paix en 2007 aux côtés d'Al Gore.

- Michael Cutajar pour sa vision géopolitique, président des négociations internationales sur le climat de l'ONU. Il sera au coeur des débats.

- Robert Socolow pour sa vision futuriste des technologies possibles. Il est professeur à l'Université de Princeton.

Un documentaire à ne pas rater, ce soir, à 20h45, sur Canal+.

Stella Giani