Bioaddict



Coronavirus : faut-il redouter la contamination par les aliments ?

Publié Le 10 Mars 2020 à 11h46
 
Selon l'Agence Européenne de Sécurité Sanitaire (EFSA), il n'existe actuellement aucune preuve que les aliments constituent une source ou une voie de transmission probable du coronavirus COVID 19.
Coronavirus COVID-19 : "Il n'existe actuellement aucune preuve que les aliments constituent une source ou une voie de transmission probable du virus" selon l'EFSA.

 

Si la contamination par le Covid 19 est liée notamment aux projections de gouttelettes respiratoires par les porteurs du virus lors de la toux, d'éternuements, ou de l'expiration, la transmission du virus via la consommation d'aliments semble écartée, selon Marta Hugas, responsable scientifique à l'EFSA.

Lors des précédentes épidémies à coronavirus apparenté, syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV) ou le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), la transmission via la consommation d'aliments n'a pas eu lieu. Et " pour l'instant, rien n'indique que ce coronavirus soit différent à cet égard " estime Marta Hugas.

" Les scientifiques et les autorités du monde entier surveillent la propagation du virus et aucune transmission par l'intermédiaire de denrées alimentaires n'a été à ce jour signalée " précise l'EFSA dans un communiqué publié le 9 mars. Et selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), bien que des animaux en Chine soient la source probable de l'infection initiale, le virus se transmet à présent d'une personne à l'autre.

Respecter les bonnes pratiques d'hygiène

Mais, bien entendu, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de respecter les bonnes pratiques d'hygiène lors de la manipulation et de la préparation des aliments : bien se laver les mains, cuire suffisamment la viande et éviter les risques de contamination croisée entre les aliments cuits et non cuits.

Hervé de Malières

Cliquez ici pour voir le site d'informations et de conseils de l'OMS concernant le coronavirus COVID-19