Bioaddict



Covid-19 : la destruction des écosystèmes va entraîner de nouvelles pandémies

Publié Le 13 Février 2021 à 13h51
 
Dans son ouvrage très documenté "La Fabrique des Pandémies", Marie Monique Robin, avec la collaboration de Serge Morand, chercheur au CNRS et au CIRAD, démontre la véritable origine de la COVID 19 et des pandémies en général. En s'appuyant sur les travaux de 62 chercheurs du monde entier, cet essai montre comment les activités humaines, en précipitant l'effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d'une " épidémie de pandémies " et comment cette destruction est à l'origine des " zoonoses " transmises par les animaux aux humains.
La fabrique des pandémies, de Marie-Monique Robin (éd. La Découverte)

 

Si en ce moment, le monde entier se focalise sur le nombre de morts dû au virus COVID 19, sur la course aux vaccins, sur leur efficacité pour contrer les nombreux variants qui ne cessent de muter, il reste, après la visite des experts de l'OMS en Chine, assez perplexe sur l'origine de ce même virus qui ravage la planète.

Il faut pourtant remonter aux causes de ce virus pour mieux comprendre, soigner et surtout anticiper ses effets actuels et futurs. Ces causes peuvent être multiples, aucune n'est écartée ici, mais il faut s'orienter vers la véritable. C'est cette enquête que mène la journaliste Marie Monique Robin* en collaboration avec Serge Morand, chercheur au CNRS et au Cirad (Organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes).

Ils sont le fil conducteur qui nous entraine, tout au long de cet ouvrage, aux résultats des travaux de 62 chercheurs du monde entier. Et les résultats et expertises de ces dizaines de scientifiques de haut niveau et de diverses disciplines convergent et mènent à un constat sans appel : la destruction des écosystèmes par la déforestation, l'urbanisation, l'agriculture industrielle et la globalisation économique menace directement la santé planétaire et sont à l'origine des pandémies !

Le cocktail qui favorise les émergences de maladies infectieuses est bien identifié, documenté et expliqué : " La déforestation pratiquée à large échelle dans les pays du sud pour implanter des monocultures de soja qui nourriront les animaux des élevages industriels européens, la fragmentation des forets tropicales et espaces naturels, causée par le développement du réseau routier, des barrages, par l'urbanisation, et la globalisation qui encourage le déplacement de milliards d'humains, d'animaux et de marchandises....toutes ces activités provoquent le dysfonctionnement, voire la destruction des services écosystémiques, ce qui menace la santé des humains, des animaux et des plantes ".

Ce qui semblait être à la pointe du progrès de nos sociétés modernes, s'avère donc être la cause de nos maladies les plus angoissantes car elles deviennent épidémies et pandémies !
Ce déséquilibre de l'écosystème est, d'après ces scientifiques, à l'origine des nouvelles pathologies qui ne font que progresser : " Syndrome respiratoire aigu sévère (SRASS), fièvres hémorragiques de Congo-Crimée et du virus Ebola, fièvre de Lassa, syndrome respiratoire du Moyen-Orient (dû au coronavirus MERS_CoV), grippe aviaire H1N1, zika, chikungunya ....et maintenant Covid 19 : toutes ces maladies sont des " zoonoses ", c 'est-à- dire qu'elles sont transmises par des animaux aux humains. Elles font partie des " nouvelles maladies émergentes, dont le nombre a littéralement explosé au cours des cinquante dernières années ".

Pour bien comprendre ces contagions, Marie Monique Robin développe des exemples dont celui de la chauve-souris véritable réservoir de virus ! A cause de ce déséquilibre, les scientifiques sont aussi formels sur le fait que d'autres pandémies et peut-être encore plus mortelles vont suivre.

Au terme de l'ouvrage, qui est un cri d'alarme destiné à une prise de conscience de la gravité de la situation, qui est surtout un appel à l'action urgente, les scientifiques proposent des solutions multiples pour éviter une prochaine pandémie, éviter l'irréversibilité d'une situation qui peut rapidement mener l'humanité à sa perte ! La préservation des milieux et celle de la biodiversité s'impose comme une urgence absolue. " Une riche biodiversité locale a un effet régulateur sur la prévalence et la virulence des agents pathogènes, dont l'activité est maintenue à bas bruit dans les écosystèmes équilibrés " affirment unanimement les scientifiques de différentes disciplines (infectiologues, parasitologues, écologues, médecins, vétérinaires, mathématiciens, ethnobotanistes, démographes, etc.)

L'intérêt pour l'écologie, la nature, le respect des animaux, de leur habitat, l'équilibre harmonieux entre l'homme et la nature, le climat...ne sont pas un effet de mode du moment mais bien la condition de notre survie sur terre dont les scientifiques les plus optimistes affirment qu'elle est dangereusement menacée ! Seront-ils entendus ? A la lecture de cet ouvrage si éclairant aujourd'hui, il faut le souhaiter !

Info plus : après le livre, le film ! Le documentaire "La fabrique des pandémies, Préserver la biodiversité c'est protéger notre santé", auquel est associée la comédienne Juliette Binoche, devrait sortir en 2022. Pour soutenir le film et pré-commander le DVD, rendez-vous sur le site www.m2rfilms.com/la-fabrique-des-pandemies.

Jeannine Czech

En complément : voir l'interview de Marie-Monique Robin sur TV5 Monde