Bioaddict



De meilleures pratiques agricoles pour maintenir la biodiversité


Sommaire
1 - De meilleures pratiques agricoles pour maintenir la biodiversité
2 - Intégrer la biodiversité dans les marques, labels et certifications
3 - Renforcer le dialogue entre écologues et agronomes
Publié Le 22 Janvier 2010 à 03h16
 
L'engagement d'une réflexion sur la valorisation de bonnes pratiques de production permet de reconnaître le travail des producteurs, de communiquer sur la richesse naturelle d'un territoire et de renforcer le dialogue entre écologues et agronomes, selon l'UICN.

La marque " L'Eleveur & l'Oiseau " a été créée par exemple en 2001 pour valoriser les bovins issus d'élevages possédant des prairies humides en zone Natura 2000.

" Cette approche originale et gratifiante a su toucher les éleveurs qui se sont appropriés l'enjeu de préservation de ces milieux. Témoin de l'évolution des mentalités, c'est un oiseau protégé, le râle des genêts, qui a été choisi comme emblème. Depuis, et malgré une commercialisation difficile de leur marque, les éleveurs sont satisfaits d'agir pour la biodiversité de leur territoire en participant aux comptages de cette espèce en danger avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux ".

Autre exemple en république Tchèque. Des logos ont été créés pour identifier des productions issues de territoires en zone Natura 2000. Les producteurs engagés valorisent ainsi leurs actions de conservation d'un habitat particulier auprès des touristes et de la population locale.

Emilie Villeneuve

Télécharger l'étude complète "Biodiversité & Signes de reconnaissance agricoles : Quelle prise en compte de la  biodiversité dans les marques, labels et certification de productions agricoles ?". 100 pages, 2010.

Télécharger la brochure de synthèse "Biodiversité & Signes de reconnaissance". 12 pages, 2010.