Bioaddict



good news

Des éditeurs " écolo-compatibles " au Salon du Livre de Paris

Publié Le 24 Mars 2010 à 16h00
 
Pour la première fois depuis 30 ans, des éditeurs indépendants s'associent, le temps du Salon du Livre de Paris, du 26 au 31 mars, à la Porte de Versailles, pour proposer un stand thématique sur l'écologie (stand L43).
Ces sept maisons d'édition (éditions du Terran, Rue de l'échiquier, Pour penser à l'endroit, éditions Yves Michel, éditions La Plage, Plume de Carotte et La Salamandre), réunies dans un collectif baptisé " les éditeurs écolo-compatibles ", souhaitent ainsi présenter les initiatives existantes au sein de l'édition indépendante et amorcer des pistes de réflexion et d'action quant à l'empreinte environnementale de l'édition papier.

Ces éditeurs publient des livres de réflexion et des guides pratiques pour aider le public à orienter sa vie quotidienne vers plus d'écologie. Ils choisissent des auteurs engagés dans les domaines de l'environnement et des alternatives écologiques et sociales, qui ont de réels savoir-faire à transmettre.

Il n'existe à ce jour aucun label "bio", "écolo" ou "solidaire" concernant l'édition des livres ou des revues. Se retrouvent donc côte à côte en librairie, sans aucun signe distinctif, des livres pourtant très différents : certains ont été imprimés à plusieurs milliers de kilomètres sur des papiers issus de la destruction de forêts primaires alors que d'autres ont fait l'objet, à toutes les étapes de leur vie, d'une attention extrême portée à leur impact sur l'environnement.

"Les éditeurs écolo-compatibles souhaitent proposer une charte "à minima" afin d'indiquer au lecteur que le livre présenté répond à une série de critères sociaux et environnementaux", expliquent les éditeurs " écolo-compatibles " sur leur site. www.leseec.org.

Le collectif doit proposer la signature de cette charte de l'édition lors du 30ème Salon du Livre, et lancera ensuite une étude sur l'éco-conception dans l'édition papier.

Lire "Planète Métis : la librairie en ligne de l'écologie et du développement durable"

Emilie Villeneuve